Tous les réacteurs nucléaires en activité au Japon à l’arrêt dès cet été

Le ministre japonais de l’Industrie a reconnu le 19 janvier dans un entretien accordé à l'agence Dow Jones Newswires qu'il ne pouvait s'engager sur un calendrier pour la réactivation des tranches stoppées.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tous les réacteurs nucléaires en activité au Japon à l’arrêt dès cet été

Actuellement, sur le parc nucléaire japonais de 54 réacteurs, seuls cinq sont encore en activité, suite à la catastrophe de Fukushima. Mais d’ici à fin mai, ils devraient être tous stoppés. Une situation qui va dans le sens des réticences évoquées par la population et des autorités locales à accepter le redémarrage de nombreuses unités arrêtées.

"Si nous fixions une date pour la relance de réacteurs, cela signifierait que nous tirons par avance des conclusions positives sur la sécurité et dans ce cas nous ne pouvons pas obtenir la compréhension du peuple, souligne le ministre. Nous devons dès lors prendre des dispositions au cas où plus aucune centrale nucléaire ne serait exploitée dans les prochains mois et surtout lors des pics de consommation estivaux".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A la suite du tsunami du 11 mars, une quinzaine de réacteurs ont été arrêtés dans les centrales du nord-est puis deux autres tranches dans le centre du pays. Le redémarrage de tous les autres réacteurs stoppés pour une session de maitenance réguli_re ou à cause de secousses sismiques est conditionné à de nouveaux tests de résistance.

En attendant, les compagnies d’électricité sont contraintes de remettre en exploitation des centrales thermiques afin de compenser et le gouvernement étudie des plans d’urgence pour faire face à une éventuelle pénurie de courant.

"Passer l'été sans énergie nucléaire sera extrêmement difficile", a prévenu le ministre. La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), qui exploitait les deux centrales de la préfecture de Fukushima et qui dessert la mégapole de Tokyo, estime pour sa part qu'il est quasi certain qu'aucun de ses réacteurs ne fonctionnera cet été.

BARBARA LEBLANC

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS