Tous au chevet de Heuliez ?

Publié le

En grande difficulté, le sous-traitant de Cerizay (Deux-Sèvres) se bat pour trouver des fonds. Mais la famille Quéveau, propriétaire du groupe qui demandait 45 millions d'euros au Fonds stratégique d'investissement (FSI), s'est vue refuser cette intervention Le FSI, par la voix de Gilles Michel, son directeur général, a jugé que le projet présenté n'assurait pas sa pérennité. La chute des activités de sous-traitance ne pouvant être compensée, selon lui, à court terme, par le projet de petit véhicule électrique Friendly. Le maintien du groupe est de plus en plus hypothétique. Son sort agite le monde politique. Ségolène Royal, la présidente de la Région (qui accuse à demi-mot l'Etat de favoriser Bolloré), Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, Jean-Pierre Raffarin, le sénateur de la Vienne, et jusqu'à Nicolas Sarkozy, suivent l'affaire de près. Une garantie de survie pour Heuliez ?

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte