Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Toulouse choisit Dalkia pour la réalisation d’un nouveau réseau de chaleur

, ,

Publié le

Toulouse Métropole vient d'attribuer à Dalkia, filiale du groupe EDF, un contrat de délégation de service public pour la conception, la réalisation et l’exploitation d'un nouveau réseau de chaleur et de froid. Un chantier de 49 millions d'euros.

Crédits: Dalkia

A partir de la récupération de l’énergie fatale de l’usine de valorisation des déchets du Mirail et de la récupération de la chaleur des datacenters des centres de recherches de l’Espace Clément Ader, sur le site de Montaudran Aerospace, à Toulouse (Haute-Garonne), le nouveau réseau de chaleur de Toulouse Métropole produira et distribuera de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire à pas moins de 135 immeubles (l'équivalent de 15 000 logements) des quartiers toulousains de Rangueil (dont le CHU de Rangueil), Empalot, Niel, Saouzelong, St-Exupéry, Montaudran Aerospace et Malepère.

Un investissement de 49 millions d'euros

Au programme : le raccordement à l’usine d'incinération des ordures ménagères du Mirail et la création d’un réseau de 36 km de canalisations, mais aussi la construction d'une chaufferie gaz sur la zone Plaine Campus Aerospace afin de fournir un complément de chaleur et d'assurer un éventuel secours, ainsi qu’une sous-station enterrée près de l’Espace Clément Ader et la réalisation d'une boucle d’eau tempérée sur la zone d'activités de Montaudran Aerospace.

Le projet porte globalement sur un investissement de 49 millions d'euros, dont 14 millions d'euros de subventions au titre du fond chaleur de l'Ademe, pour une capacité globale de production de 140 GWh, dont 90 au titre de la valorisation de l'usine d'incinération du Mirail (exploitée par Veolia), 10 en valorisation de l'énergie fatale des datacenters et 40 pour la chaufferie gaz.

"C'est le plus grand réseau de chaleur mis en chantier en France depuis ces 5 dernières années", se félicite Pierre Trautmann, adjoint au maire de Toulouse, en charge de la commande publique. Le contrat de DSP (Délégation de service public) vient d'être officiellement signé, ce vendredi 18 décembre avec Jean-Michel Mazalerat, président de Dalkia. Les premiers travaux devraient être lancés dès le début de l'année 2017, dans la foulée des dernières études, qui seront engagées dès le premier trimestre 2016. L'ensemble du réseau devrait être opérationnel pour le mois d'avril 2018.

Ce nouveau réseau de chaleur viendra ainsi compléter un premier réseau historique, mis en service depuis 1967, exploité par le groupe Coriance (également en DSP) et qui a déjà fait l'objet de plusieurs extensions en 2006, 2014 et 2015. "Ce premier réseau ne valorisait qu'à peine 45 % de la chaleur produite par l'usine d'incinération. Nous avions donc largement la matière première nécessaire pour engager ce nouveau projet", précise Pierre Trautmann.

La carte du numérique

L’innovation et notamment le recours aux technologies numériques ont été placés au cœur de cette opération. Dalkia prévoit en effet un dispositif complet de pilotage intelligent avec notamment la pose de 36 kilomètres de fibres optiques intégrées dans les canalisations, des sous-stations communicantes pour chacun des 135 immeubles desservis et un raccordement de l'ensemble du réseau au centre de pilotage de la performance énergétique de Dalkia, à Borderouge, au Nord-Est de Toulouse.

Depuis le 1er septembre 2015, Dalkia a en effet mis en service à Toulouse une nouvelle plateforme de pilotage de l'efficacité énergétique, baptisée DESC, pour Dalkia energy savings center, dédiée à la gestion de 6 300 installations déjà en exploitation dans le Sud-Ouest de la France. Un centre pilote qui permet à la filiale d'EDF de traiter en temps réel l'ensemble des données remontant des bâtiments grâce à un système d'information conçu en interne.

Des partenariats avec des start-up locales sont également prévus, pour favoriser le développement de nouvelles applications dédiées à la gestion de l'énergie.

Dalkia Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin et Poitou-Charente), dont la direction régionale est basée à Toulouse, réalise un chiffre d’affaires annuel de 300 millions d’euros et compte 845 salariés.

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle