Toujours plus d'emballages pour toujours moins de déchets

 

Selon le cabinet d'études Estem, qui a réalisé l'étude pilotée par Eco-Emballages, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et Adelphe, le gisement des emballages ménagers en France s'est stabilisé en l'an 2000, à 4,7 millions de tonnes pour presque retrouver le niveau de... 1994 ! Ce gisement a donc baissé par rapport à 1997 de 3 %, alors qu'il avait augmenté de 5 % entre 1994 et 1997. Aurait-on alors atteint un point culminant des déchets produit en France ? Pas tout à fait. Car le gisement global est ici estimé en tonnage. Si l'on prend un autre point de vue, en comptant cette fois le nombre d'unités de vente consommateur (UVC) dans les déchets, le gisement a, au contraire, augmenté régulièrement de plus de 11 % en six ans pour atteindre 89 milliards d'UVC en 2000 contre 80 en 1994. Le paradoxe du déchet consiste donc en ce que le nombre d'emballages croît, alors que leur poids total diminue... Or dans le même temps, la population s'est accrue de 3,8 % en six ans et le nombre de ménages de 5,3 %. En réalité, les déchets changent avec la société : le nombre de foyers augmente plus rapidement que la population française. Ainsi, le nombre de personnes seules a plus que doublé, passant de 3 à 7,2 millions de personnes et l'offre s'y adapte : le nombre de pots de compote individuels a augmenté de 36 % entre 1997 et 2000... L'évolution des modes de vie a aussi multiplié les aliments de grignotage ou les portions individuelles. Par ailleurs, l'emballage conquiert de nouveaux segments : l'emballage des fruits et légumes a progressé de 80 % entre 1994 et 2000 ! Au total, la consommation des produits alimentaires emballés a augmenté de 5,6 % de 1997 à 2000. Contre 4,6 % entre 1994 et 1997 ! A noter que ce sont essentiellement les plastiques qui sont au centre de cette problématique. C'est grâce à eux que le paradoxe du déchet s'explique assez aisément, par le passage de contenants rigides aux emballages souples par exemple. Les plastiques sont aussi les seuls à être en croissance sur le plan du tonnage (+11 %) et du nombre d'UVC (+12,5 %), alors que les autres décroissent ou sont stables à la fois en tonnage et en UVC. La réduction à la source est bien une réalité tangible...

Sujets associés

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

66 - Banyuls-sur-Mer

Création d'un pavillon d'accueil au centre régional de la Sommellerie

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS