Total voudrait créer des synergies dans ses activités aval

Le pétrolier français cherche à rendre plus autonome la distribution de carburant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Total voudrait créer des synergies dans ses activités aval

Une vaste réorganisation est en marche chez Total. Du jamais vu depuis 2004 et la création d’Arkema. C’est ce que croît savoir le quotidien Les Echos. Le journal explique que le groupe entend réunir ses activités de raffinage et de pétrochimie. L’objectif étant de créer plus de synergies enter les deux branches. Les activités de distribution seraient donc séparées de celles du raffinage. Elles deviendraient donc autonomes.

Cette révélation irait dans le sens de ce qu’avait déclaré le patron du groupe en 2010. Christophe de Margerie entendait alors créer des synergies entre les activités et capitaliser sur son modèle intégré.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon le journal, ce processus devrait concerner non moins de 10 000 salariés en France. Il pourrait entraîner des changements de statuts chez les salariés de la pétrochimie. Ils bénéficieraient alors de conventions collectives plus intéressantes, selon le journal. Mais les syndicats craignent tout de même des suppressions de postes. La CFDT avait déjà alerté les pouvoirs public sur ce point fin juillet.

Si le pétrolier passe effectivement à l’action, il se distinguerait totalement de ses concurrents notamment ExxonMobil et BP. Les deux groupes gèrent leurs activités de raffinage et de vente de carburants au sein d’une même branche.

Cette réorganisation devrait être enclenchée à l’automne, selon plusieurs sources syndicales.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS