Total victime de son plus gros incident en mer du Nord depuis 10 ans

Une zone d’exclusion maritime et aérienne a été mise en place autour de la plateforme d’exploitation de Total au large de l’Ecosse le 27 mars. Une conséquence de la fuite de gaz intervenue dans la nuit de dimanche à lundi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Total victime de son plus gros incident en mer du Nord depuis 10 ans

Selon un porte-parole du groupe français, il s’agit là du plus gros incident de Total en mer du Nord depuis au moins 10 ans. La fuite a conduit le groupe à faire appel à des experts de France et à d’autres spécialistes. Une fine nappe d'hydrocarbure de 4,8 miles carrés (12,4 km2) a été observée en mer. Au total, 23 tonnes de gaz se sont échappés de la plate-forme en 48 heures.

Une zone d’exclusion en mer de 3,7 km a été instaurée autour de la plateforme. Les avions et hélicoptères sont interdits de survol à proximité immédiate. Trois avions de surveillance loués par Total vont survoler la zone ce mardi.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"La zone d'exclusion permet aux équipes qui interviennent sur la fuite de travailler en toute sécurité", ont précisé les garde-côtes.

Total avait évacué les 238 personnes à bord de sa plateforme sur le champ Elgin dans la nuit de dimanche à lundi, et avait coupé l'alimentation afin de limiter les risques d'explosion. Lundi 26 mars, le groupe anglo-néerlandais Shell a évacué à son tour par précaution 85 personnes de sa plateforme de Shearwater et du puits d'extraction de Hans Deul, situés à quelque 6 km de la station de Total.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS