Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Total va prendre 10% du projet de GNL russe Arctic LNG 2

, , ,

Publié le , mis à jour le 05/03/2019 À 09H38

Le 5 mars, Total a annoncé la signature d'accords définitifs avec Novatek pour prendre une participation de 10% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Arctic LNG 2.

Total va prendre 10% du projet de GNL russe Arctic LNG 2
Total est déjà présent dans la région arctique russe sur le site gazier Yamal.
© Total

Total a annoncé mardi 5 mars avoir signé des accords définitifs pour prendre une participation de 10% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) du russe Novatek dans la péninsule de Gydan en Russie.

"Des ressources géantes à bas coût"

"Arctic LNG 2 s'inscrit dans notre stratégie de développement du portefeuille de GNL grâce à des projets compétitifs, fondés sur des ressources géantes à bas coût de production, principalement destinés à des marchés asiatiques en forte croissance", déclare dans un communiqué Patrick Pouyanné, PDG de Total.

Selon l'entreprise, la capacité de production d'Arctic LNG 2 est de 19,8 millions de tonnes par an (Mt/a), soit 535 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j). Dans le cadre du projet, trois plateformes gravitaires seront installées dans le golfe de l'Ob. Elles accueilleront trois trains de liquéfaction d’une capacité de 6,6 Mt/an chacun.

"Le transport de la production d’Arctic LNG 2 vers les marchés internationaux sera assuré par une flotte de méthaniers brise-glace qui pourront utiliser la route du Nord", fait savoir Total.

Total a un intérêt économique de 21% dans le projet

Avec une participation de 19,4% dans le capital de Novatek, Total a un intérêt économique global d'environ 21,6% dans le nouveau projet. La compagnie pétrolière européenne précise que les accords prévoient la possibilité de monter sa participation dans Artic LNG 2 à 15% si Novatek décide de réduire sa part sous les 60%.

Les deux partenaires ont également convenu que Total pourrait prendre une participation de 10% à 15% dans les futurs projets de GNL de Novatek dans les péninsules russes de Gydan et de Yamal.

Avec Reuters (Matthieu Protard et Sudip Kar-Gupta, édité par Jean-Michel Bélot)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle