Total va poursuivre l’exploration du gaz de schiste

Le groupe Total ne renonce pas. Il annonce le 12 septembre être prêt à continuer ses recherches de gaz de schiste, mais sans avoir recours à al technique de la fracture hydraulique qui a fait débat.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Total va poursuivre l’exploration du gaz de schiste

Suite à la loi adoptée en juillet sur l’exploration et l’exploitation des gaz et huile de schiste, les titulaires de permis avaient jusqu’au 13 septembre pour déclarer la technique utilisée pour exploiter les gaz de schiste et s’ils renonçaient ou non à leurs droits d’exploration.

Pour le groupe Total, la réponse est donc claire. Il poursuit ses recherches, mais abandonne la technique de la facture hydraulique. Il n’a pas précisé quel type de technique il va employer en remplacement. Tout dépendra des caractéristiques des réservoirs d’hydrocarburants et celles qui seront disponibles et autorisées par la loi. Total dispose d’un permis dit de Montélimar qui compte une zone de 4 327 km2 le long du Rhône du nord de Montélimar jusqu'à Montpellier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe pétrolier explique par ailleurs avoir déposé auprès de l’administration française un rapport motivé par "la volonté du groupe de préserver les droits à l’exploration d’un domaine minier, droits qui lui ont été attribués en mars 2010 pour une durée de 5 ans".
Total doit dans un premier temps terminer la phase d’études préliminaires lancées en 2010. Puis si les résultats sont encourageants, il compte débuter une phase de forage destinée à recueillir des échantillons de roches "pour mieux déterminer le potentiel en hydrocarbures de la zone."

Le groupe explique ensuite que dans un troisième temps il sera question d’évaluer la capacité de production des réservoirs, si la présence d’une accumulation significative d’hydrocarbures est confirmée.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS