Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Total va consacrer 10 % de sa R&D à la capture et au stockage du carbone

Ludovic Dupin

Publié le

Après le photovoltaïque, le stockage et la distribution de l’électricité, Total annonce vouloir mettre l’accent sur la capture et le stockage du CO2. Une technologie qui peine à émerger en raison de la faiblesse du prix du CO2 en Europe, mais qui est la solution la plus efficace pour lutter contre le réchauffement climatique selon le pétrolier. 

Total va consacrer 10 % de sa R&D à la capture et au stockage du carbone © D.R.

Il y a quelques années, la question du capture et stockage du carbone (CCS) était à la mode. L’idée était de capturer les molécules de dioxyde de carbone à la sortie des usines pour les stocker dans des réservoirs géologiques, une technologie onéreuse et complexe. Peu de projets ont pu aller jusqu’au bout en Europe en raison de la faiblesse des prix du carbone. "Cette industrie ne pourra pas démarrer sans un prix du CO2 raisonnable. Avec 50 à 60 euros la tonne, nous pouvons commencer à faire quelque chose. Aujourd’hui, nous sommes à moins de 10 euros", juge Philippe Baptiste, directeur de la R&D de Total. Seuls quelques démonstrateurs industriels ont abouti en Chine et en Amérique du Nord.

Pourtant, pour le pétrolier français, cette technologie reste incontournable. "Pour combattre les émissions de CO2, la vraie solution est le stockage. 10 % de notre R&D dans le futur sera consacrée au CCS", explique Philippe Baptiste tout en rappelant que le budget R&D de Total est en moyenne de 1,1 milliard d’euros par an. Pour le directeur, ancien chercheur au CNRS, cet axe de recherche marque une vraie rupture de la stratégie R&D chez Total qui est "une opportunité importante de business pour le groupe à moyen terme", explique-t-il.

Nouvelle stratégie de R&D

La R&D de Total reste majoritairement dédiée à l’amélioration des technologies de l’exploration-production des énergies fossiles, en particulier à l’emploi des outils numériques et de big data, "qui n’en est qu’au début dans le monde de l’énergie", explique Philippe Baptiste. Mais depuis la réorganisation du groupe, - One Total lancée en 2016 -, la R&D se concentre sur de nouveaux "piliers". Tout d’abord, le photorvoltaïque sur lequel sont menés des travaux sur de nouvelles technologies de panneaux et sur la baisse du coût des cellules. Une partie des recherches est assurée par Sunpower, entreprise américaine acquise par Total en 2011.

Ensuite, vient le sujet la gestion des smart-grids afin de gagner en efficacité énergétique et de gérer l’intermittence des énergies renouvelables. Un domaine d’énergie qui compte aussi le stockage de l’électricité, en particulier depuis le rachat du spécialiste des batteries Saft par le pétrolier en 2016. Le troisième est le CSS qui est "un enjeu sociétal pour nos métiers qui produisent du CO2 à travers l’exploitation du gaz et du pétrole", conclut le directeur.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

27/01/2017 - 09h56 -

"Seuls quelques démonstrateurs industriels ont abouti en Chine et en Amérique du Nord"... C'est inexact, car il existe également des solutions en Europe ! En France, Leroux & Lotz Technologies a développé avec d'autres sociétés et laboratoires français le procédé de captage de CO2 appelé ENERGIECAPT. Un démonstrateur fonctionnel a été construit et fonctionne depuis plusieurs années. Il a même gagné l'un des prix de l'innovation à la COP21... et ce n'est pas fini : aujourd'hui le procédé a été retenu pour le premier projet de méthanation français : Jupiter1000.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle