Total stoppe ses activités dans le charbon et met l’accent sur le gaz

Total va vendre ses activités d’extraction de charbon en Afrique du Sud. Dans les années à venir, le gaz devrait représenter la majorité de la production du groupe français.

Partager

Total stoppe ses activités dans le charbon et met l’accent sur le gaz

Ce lundi 1er juin, Patrick Pouyanné, le directeur général de Total, a cosigné un appel pour fixer un vrai prix au carbone lors de la COP21 de décembre prochain, afin de limiter le réchauffement climatique. "Il faut être cohérent. J'ai encore une petite activité de charbon, il faut en sortir", a déclaré le grand patron à cette occasion. Il s’agit essentiellement de la filiale Total Coal South Africa en Afrique du Sud. Elle est en cours de vente à un énergéticien du pays, sous réserve de l’accord du gouvernement sud-africain. Le groupe possède aussi une petite activité de trading en Europe qui devrait également être remise en cause.

Plus gazier que pétrolier

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’acticité extractive de Total se limitera donc désormais au pétrole et au gaz. En 2014, avec 63 milliards de mètres cubes produits - l’équivalent d’une fois et demie la consommation française -, ce dernier a fait jeu égal avec l’or noir, alors qu’il ne comptait que pour un tiers de la production d’énergie de Total il y a dix ans. A l’avenir, le gaz devrait même devenir majoritaire chez Total. Afin de véhiculer ce gaz en dehors des gazoducs, le groupe va se doter d’une flotte de 12 navires méthaniers dont 2 sont déjà en construction, a annoncé Laurent Vivier, le tout nouveau directeur gaz de Total.

Ludovic Dupin

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS