Total sous le coup d’une information judiciaire contre X pour homicides et blessures involontaires

Production

Partager

Le 15 juillet dernier, une explosion s'est produite à l'usine Total Petrochemicals de Carling (Moselle) quand des ouvriers tentaient de rallumer un four à vapeur. L’explosion a fait 2 morts et 6 blessés.

L'unité de vapocraquage du site pétrochimique de Carling, qui produit de l'éthylène et du propylène à partir de naphta un dérivé du pétrole, avait été arrêtée à la suite des récentes intempéries en Moselle.

« L'accident s'est produit vers 15 h 15, au cours d'opérations de redémarrage. Une unité de production de vapeur a explosé pour une raison inconnue », indiquait Total le jour du drame.

Lundi dernier, le pôle de l'instruction de Metz a décidé d’ouvrir une information judiciaire contre X pour homicides et blessures involontaires. Plusieurs syndicats, dont la CGT, la CFDT et FO, ont annoncé qu'ils se porteraient partie civile. Dans un communiqué, le procureur a déclaré que « les deux magistrats instructeurs co-saisis s'attacheront à faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame ».

L'enquête préliminaire n'a pas permis de déterminer la cause de l'accident, a précisé à Reuters le substitut du procureur de Sarreguemines, Philippe Leonardo : « On ne sait pas ce qui s'est passé. Il y a encore des expertises à faire et beaucoup de monde à entendre. »

Les syndicats déclarent que, lors d'une réunion extraordinaire du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), la création d'une commission d'enquête paritaire a été décidée.

Composée de six représentants de la direction et de six représentants des organisations syndicales, elle devra identifier les causes de l'accident. Pour la fin de la semaine, la commission prévoit la remise d’un rapport préliminaire à l'administration.

L.M.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS