L'Usine Energie

Total serait candidat pour investir dans le projet d'éolien offshore Seagreen en mer du Nord

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vu sur le web Total va-t-il finalement participer à un projet dans l'éolien en mer après son échec sur l'appel d'offres de Dunkerque (Nord) ? L'agence Bloomberg a indiqué le 28 février qu'il était candidat pour investir dans le projet Seagreen en mer du Nord.

Total serait candidat pour investir dans le projet d'éolien offshore Seagreen en mer du Nord
La phase un du projet d'éolien en mer Seagreen pourrait offrir une capacité de 1,5 GW.
© SSE / Twitter

Total va-t-il signer une nouvelle acquisition dans les énergies renouvelables ? Le groupe pétrolier français ferait partie des candidats pour investir dans un important projet éolien offshore au Royaume-Uni. Le coût total du chantier s'élève à 6,4 milliards d’euros selon des informations rapportées par Bloomberg vendredi 28 février.

Un parc éolien offshore de 1,5 GW

Selon l’agence, le distributeur d’énergie écossais SSE plc est à la recherche de nouveaux partenaires pour partager les coûts de Seagreen, un projet de parc éolien en développement depuis 2014. Installé à 27 kilomètres des côtes en mer du Nord, la phase un du projet prévoit la construction de deux parcs sur 400 kilomètres carrés de surface pour une capacité de 1,5 GW et pour alimenter un million de foyers.

Citant des sources anonymes proches du dossier, Bloomberg indique que Total fait partie des candidats finalistes pour acquérir une participation dans le projet. Le montant de cette participation n’est pas précisé mais l’agence estime que le projet Seagreen pourrait coûter au total 7 milliards de dollars (environ 6,4 milliards d’euros). Un autre groupe pétrolier serait dans la partie : l’entreprise anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell Plc.

Contacté par L’Usine Nouvelle, Total n’a pas souhaité commenter ces informations. L'entreprise a toutefois précisé qu'elle ne comptait pour l'instant aucune participation dans des parcs éoliens offshore (que ce soit en opération ou en développement). Une annonce sur le projet Seagreen signifierait donc l'arrivée officielle du groupe français dans cette filière.

Total vise un porte-feuille de 25 GW dans les renouvelables

L’intérêt de Total dans les énergies renouvelables n’est pas nouveau. En février, il a annoncé d’importants projets dans le solaire en Espagne et en Inde tandis qu’il travaille aussi sur un grand parc photovoltaïque au Qatar. En février 2019, Total s’était également allié à Ørsted Offshore et Elicio pour candidater au projet d’éolien en mer de 600 MW au large de Dunkerque (Nord). Un autre consortium, composé d'EDF Renouvelables, d’Innogy et d’Enbridge, avait toutefois décroché la victoire en juin 2019.

On peut s’attendre dans tous les cas à d’autres acquisitions de Total dans les énergies renouvelables. Le groupe n’exploite que 3 GW dans ce secteur pour l’instant. D’ici à 2025, il espère faire grandir ces capacités à 25 GW. 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/02/2020 - 19h47 -

Évidemment vu que plus il y a d'éoliennes plus il faut de gaz pour le backup
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte