Total se renforce dans l'exploration au Yémen

Partager

En signant un accord avec Korea National Oil Corporation (KNOC), approuvé par le ministère yéménite du Pétrole et des Mines, la compagnie pétrolière française acquiert 30,875 % d'un bloc d'exploration à terre au Yémen, dans la région centrale d'Attaq. D'une superficie de 1 367 km2, ce « bloc 70 » est désormais détenu à 30,875 % par KNOC, qui en est l'opérateur, à 19 % par Samsung Corporation, à 14,25 % par Daesung Industrial et à 5 % par Yemen General Corporation for Oil and Gas. « Des acquisitions de sismique 2D ont été réalisées en 2007 ; le forage d'un puits est en cours », indique le groupe dirigé par Christophe de Margerie.

Premier investisseur étranger au Yémen, où il est présent depuis près de 20 ans, Total détient plusieurs participations dans des blocs d'exploration et de production. Il opère notamment depuis 1997 le bloc 10 (permis d'East Shabwa), où la production a franchi début 2008 le cap des 100 millions de barils.

M.M.

A lire aussi :
Total investit en R&D pour des procédés industriels moins énergivores, 16/10/2008
Hutchinson se renforce dans la sous-traitance aéronautique et les soins bébé, 08/10/2008
Total investira 5,5 Mds€ en R&D d'ici à 2013 et envisage de grosses acquisitions, 10/09/2008
Total : 7 milliards d'euros de bénéfice au premier semestre, 01/08/2008

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS