Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Total renforce sa présence en Chine avec Sinopec

Astrid Gouzik , , ,

Publié le

Dans une interview au Wall Street Journal, Christophe de Margerie a affirmé être en discussion avec le groupe pétrolier public chinois. Le pré-accord concernerait l’exploitation des gaz de schiste.

Total renforce sa présence en Chine avec Sinopec © Travis S - Flickr - C.C.

Après le Qatar, ce pourrait donc bien être le tour de la Chine de monter au capital du groupe pétrolier français. Le directeur général de Total, cité dans le Wall Street Journal dimanche 18 mars, n’a pas écarté cette possibilité. Le pays détient déjà 2%, Christophe de Margerie s’est dit ouvert à une montée au capital.

Mais les discussions porteraient plus particulièrement sur la création d’une coentreprise avec Sinopec pour l’exploration et la production de gaz de schiste en Chine. Ainsi le français se place sur un marché à fort potentiel de développement puisque la production annuelle chinoise de gaz de schiste pourrait s'envoler de quasi nulle à 6.5 milliards de mètres cubes en 2015 puis à entre 60 et 100 milliards de mètres cubes d'ici 2020.

Par ailleurs, Christophe de Margerie se serait montré favorable à d’autres investissements du pays, notamment du CIC, le fonds souverain chinois. "Si CIC veut prendre plus, nous n'avons aucun problème", a-t-il expliqué au quotidien.

Selon le Wall Street Journal, le patron du groupe a également confirmé une information sur le Qatar, qui avait filtré la semaine précédente.  Le pays détient bien 2% du groupe pétrolier. Le Qatar devient donc un des principaux actionnaires de la première capitalisation boursière française, à égalité avec la Chine, mais derrière les salariés et le milliardaire belge Albert Frère.

Aguerri à l’exercice, Christophe de Margerie a devancé les diverses attaques en justifiant : "c'est bien pour un groupe d'avoir un partenaire historique présent dans votre capital". 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle