L'Usine Matières premières

Total présente des résultats en hausse mais maintient le cap des économies

, , ,

Publié le , mis à jour le 27/07/2017 À 09H32

Dans un contexte de prix du pétrole toujours volatils, Total a annoncé jeudi 27 juillet qu’il maintenait le cap de ses économies. Ses résultats du deuxième trimestre sont pourtant supérieurs aux attentes.

Total présente des résultats en hausse mais maintient le cap des économies
Total a annoncé jeudi des résultats en hausse au titre du deuxième trimestre 2017, une nouvelle fois portés par la remontée des cours du brut, et a confirmé ses efforts de réduction de coûts dans un contexte de prix toujours volatils. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen
© Jacky Naegelen

Total a annoncé jeudi 27 juillet des résultats en hausse au titre du deuxième trimestre 2017, une nouvelle fois portés par la remontée des cours du brut, tout en confirmant ses efforts de réduction de coûts dans un contexte de prix toujours volatils. La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a redit dans un communiqué que ses économies atteindraient 3,5 milliards de dollars en 2017 (en cumulé par rapport à 2014), ce qui doit lui permettre d'atteindre un coût de production de 5,5 dollars par baril équivalent pétrole - puis de 5 dollars en 2018.

Total a aussi confirmé que ses investissements organiques (hors acquisition de ressources) devraient s'établir entre 14 et 15 milliards de dollars cette année et que sa production progresserait de plus de 4%.

Le groupe "dispose des marges de manoeuvre pour tirer parti de l'environnement de coûts bas permettant de lancer des projets rentables et d'acquérir des ressources dans des conditions attractives", a redit son PDG Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué. "Les prix du pétrole restent volatils en ce début de troisième trimestre, dans un contexte de stocks toujours élevés", a cependant souligné Total, qui évoque aussi des marges de raffinage et de pétrochimie toujours "favorables" en ce début de troisième trimestre.

Un résultat net en hausse de 14%

Bénéficiant d'une hausse des prix du Brent de 9%, conséquence de la baisse de production de l'Opep et d'autres pays non membres du cartel, Total a vu son résultat net ajusté bondir de 14% au deuxième trimestre, à 2.474 millions de dollars, et a dégagé une marge brute d'autofinancement de 5.334 millions (+33%). Selon un consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat net ajusté de 2.318 millions de dollars.

La production d'hydrocarbures du groupe a atteint 2.500 millions de barils au deuxième trimestre (le consensus tablait sur 2,521 millions), enregistrant une hausse de 3% grâce à la montée en puissance des nouveaux projets, parmi lesquels Kashagan (Kazakhstan), Moho Nord (Congo) et Angola LNG.

Total propose un dividende trimestriel de 0,62 euro, en hausse de 1,6%, avec l'option maintenue d'un paiement en actions nouvelles.

 

(Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte