L'Usine Matières premières

Total pourrait investir 2 milliards de dollars dans la pétrochimie en Iran

, , , ,

Publié le , mis à jour le 04/07/2017 À 15H00

LONDRES (Reuters) - Total et Téhéran ont signé un protocole d'accord pour la construction d'usines pétrochimiques, un partenariat qui pourrait conduire le groupe français à investir jusqu'à deux milliards de dollars en Iran (1,76 milliard d'euros), a déclaré mardi 4 juillet un responsable du secteur pétrolier iranien.

Total pourrait investir 2 milliards de dollars dans la pétrochimie en Iran
Striking union workers of French oil giant Total gather in front of the oil refinery to protest the the governments proposed labor law reforms in Donges, France, May 26, 2016. REUTERS/Stephane Mahe - RTX2EA87
© Stephane Mahe

"Dans les dernières discussions, les deux parties sont parvenues à un accord pour la construction d'usines pétrochimiques capables de produire au total 2,2 millions de tonnes de produits pétrochimiques et de polymères par an", a déclaré le directeur de la National Petrochimical Company (NPC) iranienne, cité par l'agence de presse Shana. "Nous pensons que Total investira de 1,5 à 2 milliards de dollars dans l'industrie pétrochimique iranienne si nous parvenons à un accord final", a ajouté Marzieh Shahdaei.

Total et la National Petrochimical Company travaillent actuellement sur une étude approfondie d'un projet pétrochimique dont les chiffres, en particulier les dépenses d'équipements, doivent être peaufinés, a déclaré de son côté un porte-parole de Total.

Lundi 3 juillet, Total a signé un accord avec Téhéran en vue de développer la phase 11 de South Pars, le plus grand gisement de gaz naturel au monde, dans le cadre d'un projet estimé dans sa première étape à quelque deux milliards de dollars. D'une durée de 20 ans, ce projet, dont le coût total pourrait atteindre 4,8 milliards de dollars, avait fait l'objet d'un protocole d'accord en novembre 2016 entre le groupe pétrolier français et NIOC, la compagnie nationale iranienne.

Bozorgmehr Sharafedin; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte