Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Total lance une offre conjointe sur un projet de parc éolien en mer à Dunkerque

, , , ,

Publié le , mis à jour le 19/02/2019 À 06H59

Le 18 février, Total a annoncé son alliance avec Orsted et Elicio pour soumettre une offre commune pour un projet de parc éolien offshore d'une puissance de 600 mégawatts au large de Dunkerque (Nord).

Total lance une offre conjointe sur un projet de parc éolien en mer à Dunkerque
Il s'agit de la première grande incursion depuis longtemps dans l'éolien en mer pour Total.
© D.R.

Total s'est allié au danois Orsted et au producteur d'énergie renouvelable Elicio pour soumettre une offre commune pour un projet de parc éolien en mer d'une puissance de 600 mégawatts au large de Dunkerque (Nord), a annoncé lundi 18 février le groupe français.

Il s'agit de la première grande incursion depuis longtemps dans l'éolien en mer pour Total, "major" du secteur pétrolier et gazier, qui s'efforce de développer sa présence dans les sources d'énergie renouvelables.

Les dirigeants de la compagnie française ont déjà dit par le passé qu'ils observaient attentivement le secteur éolien et qu'ils y saisiraient les opportunités d'investissements.

Stratégie de développement dans l’électricité bas carbone en Europe

"La participation de Total à cet appel d’offres pour un projet éolien offshore s’inscrit dans notre stratégie de développement dans l’électricité bas carbone en Europe", a dit Philippe Sauquet, directeur général de la branche Gas, Renewables & Power de Total, cité dans un communiqué.

Jusque récemment, les principaux investissements de Total dans les renouvelables ont essentiellement ciblé la production solaire, avec l'acquisition de l'américain SunPower pour 1,3 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros) et la prise d'une participation de 23% dans Total Eren.

Le groupe français prévoit d'investir 1,5 à 2 milliards de dollars chaque année dans la production d'électricité bas carbone avec l'objectif de parvenir en 2022 à une capacité installée d'environ 10 gigawatts.

Total profitera de l'expérience d'acteurs bien installés

Orsted exploite plus d'un quart de la capacité installée du secteur éolien dans le monde tandis qu'Elicio est particulièrement présent en France et en Belgique.

Plusieurs entreprises internationales concourent pour décrocher ce contrat de parc éolien au large de Dunkerque.

Pour Valentina Kretzschmar, directrice de l'analyse "corporate" chez Wood Mackenzie, ce partenariat va permettre à Total de profiter de l'expérience d'acteurs déjà bien installés dans le secteur de l'éolien pour gagner en savoir-faire tandis qu'Orsted et Elicio vont pouvoir s'appuyer sur la puissance financière et la capacité d'exécution du groupe français.

"Nous pensons que l'éolien en mer offre la matérialité et les rendements que les majors recherchent et nous nous attendions à ce que Total suivent ses principaux concurrents dans ce secteur", dit Valentina Kretzschmar.

Avec Reuters (Bate Felix; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle