Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Total et Saudi Aramco lancent les études d'ingénierie pour le complexe pétrochimique géant de Jubail

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Le 8 octobre, Total et Saudi Aramco ont signé un accord pour lancer les études d'ingénierie en vue d'un gigantesque complexe pétrochimique à Jubail (Arabie Saoudite). Avec cet investissement de 5 milliards de dollars, le pétrolier français vise le marché asiatique des polymères.

Total et Saudi Aramco lancent les études d'ingénierie pour le complexe pétrochimique géant de Jubail
Le complexe pétrochimique de Total et Saudi Aramco sera situé à côté de la raffinerie SATORP à Jubail (Arabie Saoudite)
© LABELLE Michel - TOTAL

Le projet de complexe pétrochimique géant à Jubail (Arabie Saoudite) se précise. Le lundi 8 octobre, Total et Saudi Aramco ont signé un accord pour lancer des études d’ingénierie en vue de la construction de ce site. Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, et le patron de Saudi Aramco se sont retrouvés au siège de la compagnie saoudienne, à Dharan, sur la côte Est du pays.

En avril, les deux compagnies pétrolières signaient déjà un protocole d’accord pour ce projet. Il est situé près du complexe pétrochimique SADARA (opéré par Saudi Aramco et Dow) et de la raffinerie SATORP (opérée par Saudi Aramco et Total), “de façon à maximiser les synergies opérationnelles entre les sites”, justifie Total dans un communiqué.

Le démarrage du projet est prévu pour 2024 et représente un investissement de 5 milliards de dollars. “Il comprendra un vapocraqueur sur charges mixtes (50 % éthane et gaz de raffinerie) de taille mondiale (1,5 million de tonnes par an) – le premier de la région du Golfe à être intégré avec une raffinerie – ainsi que des unités pétrochimiques à haute valeur ajoutée”, décrit Total.

Alimenter le marché des polymères en Asie

Le vapocraqueur est destiné à alimenter d’autres usines pétrochimiques et de chimie de spécialités dans la région. Des investisseurs tiers devront ainsi apporter 4 milliard de dollars de plus. Avec 9 milliards de dollars d’investissements au total, l’entreprise française assure que le projet permettra de générer 8 000 emplois locaux directs et indirects.

L’objectif de ce projet est notamment de “tirer parti de la croissance du marché des polymères en Asie”, explique Patrick Pouyanné par voie de communiqué.

Saudi Aramco prépare son introduction en Bourse

Valorisé à plus de 2 000 milliards de dollars par le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salman, Saudi Aramco prépare une introduction en Bourse pour la fin de l’année 2020 ou début 2021.

En parallèle, Reuters a rapporté en juillet que l’entreprise pourrait préparer une prise de participation stratégique dans le groupe pétrochimique Sabic, quatrième acteur mondial de ce secteur.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle