Total devient vendeur d'électricité en France

A l'occasion de la fin des tarifs réglementés de l'électricité pour les clients professionnels, Total lance son offre de vente d'électricité en France à travers sa filiale Total Energie Gaz. Le pétrolier entend récupérer 8 à 10 % du marché en 10 ans.

 

Partager

A partir du 1er janvier 2016, Total Energie Gaz, filiale de Total, vendra ses premiers kilowattheures d'électricité en France à des clients professionnels : industrie, tertiaire et services de l'Etat.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Total Energie Gaz distribue déjà depuis dix ans du gaz dans l'Hexagone. Le pétrolier veut profiter de la fin des tarifs réglementés jaunes et verts d'EDF, imposée dans le cadre de l'ouverture du marché de l'énergie par la loi Hamon. Elle force les consommateurs à souscrire de nouveaux contrats d'ici au 31 décembre 2015 avec l'électricien historique ou auprès de fournisseurs alternatifs.

"A trois mois de l'échéance, seuls 12 % des acheteurs sont passés à une offre de marché. Il reste encore 423 000 sites français qui doivent changer d'offre", explique Catherine Verdier, directrice commerciale de Total Energie Gaz. Total espère profiter de cette opportunité pour prendre une part du marché français. La société vise en particulier les tarifs jaunes (puissance souscrite de 36 à 250 KWh), attendant pour les tarifs verts, qui représentent de plus grandes puissances (supérieure à 250 KWh), que ses offres soient plus matures.

La filiale du pétrolier va aussi viser les petits clients professionnels (artisans et petits commerce) au tarif bleu (de 3 à 36 KWh). Ils ne sont pas concernés par la loi Hamon mais peuvent bénéficier de prix moins chers en raison de la faiblesse des cours du marché de gros de l'électricité en Europe, explique Catherine Verdier. Les tarifs bleus représentent 5 millions de clients et 20% de la consommation française.

8% de part de marché

L'objectif de Total Gaz Energie est d'atteindre entre 8 et 10% de part de marché en France, l'équivalent pour sa filiale pour le gaz. Ces deux marchés restents dominés par les acteurs historiques : EDF et Engie. Aujourd'hui, Total Energie Gaz dessert 35 000 sites en France et vise 175 000 sites en dix ans où il délivrerait du gaz, de l'électricité ou les deux.

Pour se développer dans l'électricité, Olivier Jacquemin, chef du projet électricité, assure que l'offre de Total sera accompagnée d'une gamme de services comprenant des audits énergétique chez les clients, une optimisation de la puissance souscrite en cours de contrat, le rachat des certificats d'économies d'énergie en cas de travaux d'efficacité énergétique.

Si c'est une première pour Total en France, le pétrolier ne se jette pas dans l'inconnu pour autant. Sa filiale gaz, présente dans six pays en Europe, vend déjà de l'électricité au Royaume-Uni depuis dix ans, en Belgique et au Pays-Bas depuis 2014 et en Allemagne depuis 2015.

Ludovic Dupin

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS