Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Total cède ses stations-service en Italie et se renforce dans les lubrifiants

, , ,

Publié le , mis à jour le 06/11/2017 À 07H22

Total a annoncé vendredi 3 novembre la cession de son réseau de stations-service en Italie, où le groupe pétrolier et gazier se renforce parallèlement dans le secteur des lubrifiants, une activité à forte valeur ajoutée.

Total cède ses stations-service en Italie et se renforce dans les lubrifiants
Total a annoncé la cession de son réseau de stations-service en Italie, où le groupe pétrolier et gazier se renforce parallèlement dans le secteur des lubrifiants.

Total et le groupe d'énergie Erg ont signé un accord avec le raffineur italien API pour lui vendre les actifs de distribution de carburants et de raffinage détenus par leur coentreprise TotalErg (Erg 51%, Total 49%), ont annoncé les groupes vendredi 3 novembre. Des sources avaient indiqué à Reuters le mois dernier que TotalErg étaient en négociations exclusives avec API.

Après les cessions des activités de GPL et de commerce général réalisées ces derniers mois, cette troisième transaction finalise la cession de l’ensemble des actifs de TotalErg, pour un montant global d’environ 750 millions d'euros, précise Total dans un communiqué. "La monétisation de ces activités matures dans un marché difficile (...) contribue à réduire nos capacités de raffinage en Europe en profitant d’un marché favorable", déclare le directeur général Marketing & Services de Total, Momar Nguer.

Total se renforce dans les lubrifiants

Total annonce également qu'il rachète les 51% détenus par Erg dans l'activité lubrifiants de leur coentreprise, à laquelle il sera ainsi mis fin. Le groupe français précise qu'il reste par ailleurs présent en Italie dans les domaines des carburants pour les poids lourds, au travers de son réseau européen AS24, et des carburants pour l’aviation.

TotalErg, créée en 2010, est le quatrième opérateur dans la distribution de carburants en Italie, "un marché fragmenté dans lequel les perspectives de profitabilité ne se sont pas révélées à la hauteur des attentes du groupe malgré les efforts conjoints des deux actionnaires", indique Total. "A l’inverse, le marché des lubrifiants offre des perspectives de croissance satisfaisantes et cette consolidation est en ligne avec la stratégie du groupe dans ce métier."

Pour Reuters, ominique Rodriguez

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus