Total baisse le prix de son carburant de trois centimes, "les autres distributeurs vont suivre" selon Bruno Le Maire

Cela avait été annoncé : le ministre de l'Ecologie François de Rugy et le ministre l'Economie Bruno Le Maire ont reçu le 8 novembre la filière carburants. Pas de grandes annonces, si ce n'est des rappels que la transition écologique doit avoir lieu.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Total baisse le prix de son carburant de trois centimes,
Bruno Le Maire et François de Rugy ont fait le point avec la filière carburants

Comme prévu, suite à la baisse du cours du pétrole, le gouvernement a organisé le 8 novembre une réunion avec les acteurs de la filière carburants. A l’issue de celle-ci, François de Rugy, ministre de l’Ecologie et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, ont fait le point sur l'avancée des discussions.

Rien de bien nouveau. Aucun chiffre n’a été annoncé, mis à part l’engagement déjà pris par Total de baisser de trois centimes le prix de son carburant. Selon Bruno Le Maire "les autres distributeurs vont suivre". Ils sont appelés à "réduire leur marge au maximum". Ceux-ci ont pris "l’engagement de répercuter au jour le jour la baisse sur le prix à la pompe", a précisé le ministre, sans pour autant en dire plus sur les futurs tarifs. Cependant, il a averti que "tout indique que les prix du pétrole resteront élevés dans les années qui viennent", qualifiant ceux qui tablent sur une baisse du prix du baril d’ "irresponsables".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous devons sortir du tout-pétrole"

Bruno Le Maire a rappelé que "nous devons sortir du tout pétrole" et "accélérer la transition énergétique". "Nous sommes dépendants de ces industries", a ajouté François de Rugy, "il faut sortir de cette dépendance".

Lui non plus n’a rien annoncé de neuf. Le ministre de l’Ecologie s’est contenté de rappeler les aides que l’Etat a mis en place, comme le chèque énergie, dont 3, 6 millions de Français ont bénéficié. Ce chiffre devrait augmenter, tout comme le montant de l’aide afin d’effectuer un "accompagnement durable des Français".

Le gouvernement va également travailler avec le secteur des petites stations-services "pour qu’elles ne disparaissent pas". "Nous nous sommes engagés avec les petits distributeurs de carburant pour démarrer la transition écologique," a précisé François de Rugy, sans encore une fois donner de détails. Il va désormais falloir s’armer de patience…

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS