Toshiba va licencier un tiers de ses effectifs et céder une usine

Le groupe japonais Toshiba prévoit de licencier 6 800 salariés dans ses activités d'électronique grand public d'ici à mars 2016. L'industriel a fait face à un scandale comptable en juillet, et prévoit de lourdes pertes pour l'exercice 2015-2016.

Partager

Toshiba, le spécialiste de l'électronique japonais, a annoncé la suppression de 6 800 emplois, lundi 21 décembre, soit un tiers de ses effectifs. Ces licenciements, prévus d'ici à mars 2016, concernent essentiellement l'électronique grand public.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe va supprimer 3 700 postes dans son pôle téléviseurs, soit 80 % des effectifs de cette division, et céder une usine en Indonésie. Dans la division de PC, 1 300 emplois seront sacrifiés.

1 200 personnes de l'activité semi-conducteurs avaient déjà quitté l'entreprise la semaine dernière suite à un appel à départs. 1 100 autres salariés ont été transferés chez Sony.

L'industriel souhaite se recentrer sur les puces et l'énergie nucléaire suite au scandale comptable, révélé en juillet, qui a fait chuter son cours en Bourse. Il anticipe une perte record de 550 milliards de yens (4,2 milliards d'euros) pour l'exercice 2015-2016.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS