Une filiale française de Toshiba victime d'un rançongiciel

Toshiba Tec France Imaging System, une filiale du groupe japonais notamment spécialisée dans les imprimantes, a annoncé vendredi 14 mai avoir subi au début du mois une cyberattaque de type rançongiciel. L'entreprise a assuré qu'aucune fuite de données n'avait été détectée, contrairement à ce que supposent plusieurs spécialistes du secteur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une filiale française de Toshiba victime d'un rançongiciel
La filiale de Toshiba assure qu'aucune fuite de données n'a été détectée. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato

Les activités européennes de Toshiba ont été victimes d'une cyberattaque dans la nuit du 4 mai. Cette information a été confirmée vendredi 14 mai dans un communiqué de Toshiba Tec France Imaging System (TFIS), une filiale française du groupe japonais qui produit notamment des cartouches d'encre toner.

L'entreprise explique avoir été infectée par un rançongiciel, un logiciel qui chiffre des fichiers et des données et empêche leur utilisation, installé par des cybercriminels dans le but d'obtenir une rançon. Selon le communiqué, les responsables feraient partie du groupe DarkSide, déjà accusé d'être à l'origine de la cyberattaque qui avait paralysé l'opérateur de transport d'énergie Colonial Pipeline. Apparu publiquement en août 2020, il est soupçonné d'être proche de la Russie.

740 GO de données

TFIS explique que ses équipes ont réagi en quelques heures et que toutes ses applications sont désormais opérationnelles. « Grâce aux solutions préventives de sécurité déjà en place, les données vierges de tout virus ont pu être récupérées et la quantité de travail perdu a été très minime », assure la filiale dans son communiqué, tout en précisant qu' « aucune fuite de données n'a été détectée ».

Plusieurs spécialistes du secteur ont pourtant partagé sur les réseaux sociaux une capture d'écran de revendication du groupe DarkSide, qui affirme détenir 740 giga-octets de données appartenant à l'entreprise. Elles comprendraient notamment des informations sur les ressources humaines, les projets en cours ou les ventes indirectes.

Avec Reuters (Nicolas Delame, édité par Marc Angrand)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS