Electronique

Toshiba, Sony Ericsson : nouvelles suppressions de postes

, , ,

Publié le

Sony Ericsson, qui a publié une nouvelle perte avant impôt de 370 millions d'euros pour le premier trimestre, a annoncé la suppression de 2.000 emplois supplémentaires en 2009, après autant de suppressions en 2008. Le fabricant de portables a engagé au dernier trimestre 12 millions d'euros de charges de restructuration. Ses ventes sur la période sont en baisse de 50% par rapport au premier trimestre 2008. 

Le conglomérat Toshiba va quant à lui élaguer ses effectifs de 3.900 postes temporaires d'ici mars 2010. Il avait déjà annoncé 4.500 suppressions d'emplois en début d'année, parmi ses intérimaires et CDD. La perte nette de Toshiba sur son exercice clos au 31 mars a été réévalué à 350 milliards de yens (2,7 milliards d'euros), contre une estimation de 280 milliards de yens précédemment (2,2 milliards d'euros).

R.K.



Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte