Toshiba réorganise sa filiale hexagonale

Les activités informatique, bureautique, télévision et téléphonie mobile de Toshiba Systèmes France vont être regroupées dans une même entité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Toshiba réorganise sa filiale hexagonale
Sur fond de révision de ses objectifs financiers pour l'exercice en cours - il vient de diviser par deux ses objectifs de résultats 2008-2009 et anticipe une perte sur son premier semestre -, le groupe Toshiba est en train de réorganiser sa filiale française (Toshiba Systèmes France ou TSF). Objectif : « améliorer la coordination des activités et dégager des synergies entre les différents produits numériques », explique François Séguineau, qui vient d'être promu directeur général de TSF (il pilotait précédemment la division informatique).

Le remaniement sera « annoncé dans le détail fin octobre ». Il intervient à l'occasion du départ en retraite d'Alain Prénat, actuel PDG de TSF et créateur de la filiale hexagonale en 1986.

Chapeau commun

Selon François Séguineau, la réorganisation entraînera tout d'abord « le regroupement sous une même tête, dirigée par Philippe Delahaye, des trois activités de Toshiba en France » : les copieurs (TEC Europe Imaging Systems), les solutions de traitement du document (TEC France Imaging Systems) et les activités de TSF dans l'informatique, les télévisions et la téléphonie mobile. Soit « environ 1500 à 1600 collaborateurs qui seront sous la coupe du même président ». Et un chiffre d'affaires s'élevant à un peu plus de 700 millions d'euros sur l'exercice 2007-2008.

Davantage de coopération entre les entités

Autre évolution, TSF, qui était jusqu'ici une société anonyme, devient une société par action simplifiée (SAS) avec l'ambition de faciliter la coopération entre ses trois branches, jusqu'ici très autonomes : informatique et portable (Computer Systems Division), télévision et vidéo-projecteurs (Consumer Products Division) et téléphonie mobile (Mobile Communication Division). L'idée étant, toujours selon François Séguineau, « d'adopter une approche commune vis-à-vis des grands clients et des canaux de distribution » et de faciliter le partage de « bonnes pratiques » entre entités.

François Séguineau - qui a en charge la supervision et la coordination des trois entités opérationnelles - précise néanmoins que Toshiba France ne renoncera pas pour autant à son organisation verticale « historique », par ligne de produits. Cette organisation, qui lui permet notamment de prendre en compte les « cycles de vie différents de chaque produit », aide selon lui les équipes « à garder des références marché et à se benchmarker vis-à-vis des concurrents ». Mais la filiale hexagonale cherchera désormais à concilier son organisation verticale avec une « approche plus horizontale, par client ».

Christophe Dutheil

A lire également :

Toshiba prévoit une perte d'exploitation semestrielle

SanDisk rejette l'offre d'achat formulée par Samsung

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS