Toshiba prépare la vente d'une partie de ses mémoires

par Makiko Yamazaki et Kentaro Hamada
Partager

TOKYO (Reuters) - Toshiba prépare la vente d'une participation minoritaire dans sa filiale de semiconducteurs, ont déclaré des sources proches du dossier vendredi, de façon à amortir l'impact d'une grosse provision à venir sur une acquisition américaine.

Le conglomérat industriel japonais a distribué à divers fonds d'investissement, dont Silver Lake, des formulaires d'accord de confidentialité, selon l'une des sources.

Toshiba songe aussi à Western Digital, son associé dans une usine de mémoires flash à Yokkaichi (préfecture de Mie), et a sollicité l'établissement public Development Bank of Japan (DBJ), qui envisage également d'investir dans cette filiale, ont ajouté les sources.

L'agence Kyodo rapporte, sans citer de sources, que Canon serait également intéressé. Le groupe japonais spécialisé dans la photographie et l'impression n'était pas disponible dans l'immédiat.

Un responsable de Toshiba estime qu'une entrée au capital par Western Digital n'est pas un choix avisé car il faudrait trop de temps pour recueillir les diverses autorisations des autorités. Western Digital, spécialisé dans le stockage de données, et Silver Lake se sont abstenu de tout commentaire.

Des sources financières s'interrogent sur l'intérêt que pourrait manifester des fonds d'investissement s'ils n'obtenaient pas une participation majoritaire ou à défaut une participation de 33,4% au minimum, qui leur donnerait un droit de veto sur les décisions du conseil d'administration.

Les médias évoquent en effet une participation de 20% à 30% à céder, ce qui n'a pu être confirmé dans l'immédiat mais les sources ont dit que Toshiba voulait rester majoritaire.

Des sources industrielles estiment que la filiale pourrait valoir plus de 1.000 milliards de yens (8,2 milliards d'euros), voire le double.

Les semiconducteurs représentent l'essentiel du bénéfice d'exploitation de Toshiba, le groupe japonais se situant au deuxième rang mondial dans la production des mémoires flash NAND derrière Samsung Electronics.

TOSHIBA NE PEUT LANCER UN APPEL AU MARCHÉ

La dépréciation que Toshiba comptabilisera sur l'achat réalisé en 2015 aux Etats-Unis par sa filiale nucléaire Westinghouse pourrait atteindre les six milliards de dollars (5,6 milliards d'euros), selon les médias, ce qui ne lui laisse guère d'autre choix que de céder une participation dans ses semiconducteurs car il ne peut lancer un appel au marché, étant placé sous surveillance par la Bourse de Tokyo.

Le conglomérat industriel essaye en toute hâte de réaliser la scission de sa filiale et d'en placer une participation minoritaire d'ici la fin de son exercice fiscal au 31 mars car la provision risque d'absorber intégralement des fonds propres tombés à trois milliards de dollars à la suite d'un scandale comptable de 1,3 milliard de dollars survenu en 2015, expliquent les sources.

"Toshiba veut à tout prix éviter d'avoir un actif net négatif", a dit l'une d'elles.

Un porte-parole de Toshiba a dit, sans autre précision, que ce dernier pourrait scinder sa filiale semiconducteurs et vendre une participation.

Hiroshige Seko, le ministre japonais du Commerce, a déclaré vendredi à la presse que le gouvernement suivait de près l'affaire Toshiba au vu de sa position dans les mémoires flash NAND et de son poids dans la croissance économique du pays.

Il a ajouté que le ministère n'était pas en train de concocter le moindre plan d'aide à Toshiba, ce qui n'exclut pas une autre forme de soutien de la part de l'Etat, comme un investissement de la DBJ.

L'action Toshiba a gagné 1,8% vendredi en Bourse de Tokyo. Elle avait perdu 16% la veille, en réaction aux informations évoquant une dépréciation plus élevée que prévu.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS