Toshiba: La division mémoires dope le bénéfice au 2e trimestre

TOKYO (Reuters) - Toshiba a annoncé jeudi une hausse de 76% de son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre, grâce à la solide performance de sa division mémoires, dont il a récemment conclu la vente pour 18 milliards de dollars (15,5 milliards d'euros).
Partager
Toshiba: La division mémoires dope le bénéfice au 2e trimestre
Toshiba a annoncé jeudi une hausse de 76% de son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre, grâce à la solide performance de sa division mémoires, dont il a récemment conclu la vente pour 18 milliards de dollars (15,5 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

Le résultat d'exploitation du conglomérat japonais en difficulté a atteint 135,08 milliards de yens sur le trimestre juillet-septembre contre 76,88 milliards de yens un an plus tôt.

Il est supérieur aux prévisions de cinq analystes, qui, selon le consensus Thomson Reuters Starmine SmartEstimate, tablaient sur 124,47 milliards de yens en moyenne.

Le groupe nippon a également annoncé que son investissement dans les mémoires sur l'exercice en cours atteindrait 600 milliards de yens, contre 400 milliards précédemment annoncés, une augmentation destinée surtout à accélérer l'installation d'une nouvelle ligne de production dans son usine de Yokkaichi.

Toshiba a par ailleurs maintenu sa prévision d'un bénéfice d'exploitation de 430 milliards de yens sur l'exercice qui s'achèvera le 31 mars 2018. Elle est inférieure aux 480 milliards de yens du consensus de 12 analystes.

Comme Toshiba l'avait annoncé le mois dernier, il devrait enregistrer une perte nette annuelle de 110 milliards de yens en raison des impôts qui seront prélevés sur le produit de la vente de la division mémoires.

Cela ne prend pas en compte la plus-value qui sera tirée de cette opération qui n'a pas encore reçu l'aval des autorités.

Toshiba, numéro deux mondial des mémoires NAND, a signé en septembre un accord de cession de sa division à un consortium emmené par le fonds d'investissement Bain Capital pour 2.000 milliards de yens.

(Makiko Yamazaki; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS