Toshiba: L'offre orchestrée par Tokyo inclut le coréen Hynix

par Taiga Uranaka et Se Young Lee
Toshiba: L'offre orchestrée par Tokyo inclut le coréen Hynix
Un consortium mené par le gouvernement japonais pour le rachat de la division semi-conducteurs de Toshiba inclura le sud-coréen SK Hynix. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji

TOKYO/SEOUL (Reuters) - Un consortium mené par le gouvernement japonais pour le rachat de la division semi-conducteurs de Toshiba inclura le sud-coréen SK Hynix, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier, une annonce qui devrait renforcer l'offre de ce groupe en vue d'un appel d'offres très disputé.

La vente de cette activité a donné lieu à tellement de rebondissements de dernière minute qu'il sera difficile pour le conglomérat d'annoncer sa décision d'ici jeudi comme souhaité, avant l'assemblée générale des actionnaires de la fin du mois.

Toshiba, qui n'a toujours pas présenté de comptes annuels certifiés au titre de l'exercice 2016-2017, est contraint de vendre sa division semi-conducteurs afin de compenser les pertes de la filiale nucléaire américaine Westinghouse et de consolider son bilan. Le groupe en difficulté réclame un minimum de 2.000 milliards de yens pour cette activité.

Un fonds public, Innovation Network Corp of Japan (INCJ) a été au centre des efforts du gouvernement pour conserver cette filiale de Toshiba sous contrôle japonais. Mais la composition de ce consortium paraît fluctuer de jour en jour.

Le fonds INCJ était associé à une offre menée par le fabricant de semiconducteurs américain Western Digital la semaine dernière, avec également le fonds d'investissement KKR, selon des sources proches du dossier.

Mais d'autres sources avaient dit qu'INCJ discutait aussi avec Bain Capital, le fonds d'investissement américain étant disposé à mettre plus d'argent que ses concurrents.

Selon le journal Asahi, INCJ serait désormais dans un consortium avec Bain, KKR, Hynix et Development Bank of Japan.

L'offre serait supérieure aux 2.000 milliards de yens (16,2 milliards d'euros) minimum réclamés par le groupe en difficulté, dit le quotidien japonais qui cite des sources non identifiées.

L'américain Western Digital, qui exploite avec Toshiba la principale usine de semi-conducteurs du groupe japonais, mais qui est engagé dans un conflit avec Toshiba au sujet de cette vente, ne participerait pas ce consortium. Une source a toutefois dit mercredi que Western Digital discutait encore avec le gouvernement japonais concernant le consortium.

Par ailleurs, Broadcom, autre fabricant américain de puces, associé au fonds d'investissement Silver Lake, a mis 2.200 milliards de yens sur la table, selon des sources.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS