Toshiba envisage la cession d’une part du contrôle de ses mémoires flash à Western Digital

Le géant japonais de l’électronique Toshiba envisage la scission de son activité dans les mémoires flash et d’en céder 20% du capital à l’américain Western Digital. De quoi lui rapporter 2,7 milliards de dollars et l’aider à traverser la mauvaise passe financière dans laquelle il est plongé.

Partager

Toshiba envisage la cession d’une part du contrôle de ses mémoires flash à Western Digital

Toshiba n’en finit pas de se restructurer. Aux abois depuis l’éclatement du scandale financier de 1,3 milliard de dollars en 2015, le géant japonais de l’électronique est contraint de toucher à ce qui constitue son joyau : les mémoires flash. Selon le journal Nikkei, il envisage de filialiser cette activité et d’en céder environ 20% du capital à l’américain Western Digital, son partenaire dans la production de ces puces de stockage de données. De quoi lui rapporter jusqu'à 2,7 milliards de dollars. D’autres investisseurs potentiels seraient également sur les rangs. Dans un communiqué, le groupe de Tokyo reconnait étudier la scission de ses mémoires flash mais se garde de confirmer les informations du Nikkei.

Cession d'activités à problèmes

Ebranlé par le scandale financier (falsification des comptes pour minimiser les pertes dans les PC, la télévision ou l’électroménager), Toshiba a été obligé, pour redresser la barre, de vendre toutes les activités à problèmes : l’éclairage à Konka, les capteurs d’image à Sony, le médical et les caméras industrielles à Canon et l’électroménager à Midea. Il a au même temps arrêté ses activités dans les LED blanches, les objets connectés et les légumes produits dans des enceintes aseptisées. Et dans les PC, il a réduit la voilure en se repliant sur le marché des entreprises. Autant de restructurations qui lui ont permis de sortir la tête de l’eau et de prévoir un retour aux bénéfices sur l’exercice fiscal à clôturer le 31 mars 2017.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Seulement voilà : Toshiba est rattrapé par un revers de fortune dans son activité dans le nucléaire. Le groupe fait face à une dépréciation d’actifs estimée à 4 milliards de dollars de Westinghouse, l’entreprise américaine d’électronucléaire qu’il a rachetée en 2006. Il a besoin d’argent frais pour financer l’opération et éviter la banqueroute.

Priorité stratégique

Dans son recentrage stratégique, Toshiba fait des mémoires flash, qui forment 70% de son chiffre d’affaires dans les semiconducteurs, l’une de ses deux priorités clés aux cotés des solutions d’infrastructure énergétiques. C’est pourquoi il tient, dans tous les cas, à conserver le contrôle de sa future filiale, selon le Nikkei.

Ce mouvement est fort de symbôles. Toshiba reste le champion japonais des semiconducteurs, devant son compatriote Renesas Electronics, et le dernier fabricant de puces mémoires du Japon depuis la perte d'Elpida Memory racheté en 2013 par l'américain Micron Technology. Il est l'inventeur des mémoires flash même s'il a été ensuite supplanté par le coréen Samsung. Selon IC Insights, il devrait se classer 8 e dans les semiconducteurs en 2016 avec un chiffre d’affaires de 10,9 milliards de dollars, en bond de 16%. Il reste le seul acteur japonais à figurer encore dans le Top 10 mondial

Ridha Loukil Grand reporter électronique et informatique
Ridha Loukil

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS