Toshiba demande le rejet de la plainte de WD sur ses puces

TOKYO (Reuters) - Toshiba a demandé à un tribunal américain de rejeter une requête de Western Digital pour une injonction visant à empêcher la vente de sa division de semi-conducteurs, estimant que la cour saisie par son partenaire n'avait pas la compétence pour se prononcer sur ce dossier et qu'une injonction lui causerait un préjudice irréparable.
Partager
Toshiba demande le rejet de la plainte de WD sur ses puces
Toshiba a demandé à un tribunal américain de rejeter une requête de Western Digital pour une injonction visant à empêcher la vente de sa division de semi-conducteurs, estimant que la cour saisie par son partenaire n'avait pas la compétence pour se prononcer sur ce dossier et qu'une injonction lui causerait un préjudice irréparable. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao

Western Digital, qui exploite avec Toshiba la principale usine de fabrication de puces du conglomérat au Japon, a saisi le mois dernier la justice américaine pour empêcher son partenaire de vendre sa division de puces mémoire sans son consentement et une audience sur sa demande d'injonction est prévue pour le 14 juillet.

Le groupe américain estime que Toshiba a enfreint les contrats de coentreprise en voulant céder cette division évaluée à 2.000 milliards de yens de dollars (15,5 milliards d'euros).

Dans sa demande auprès de la Cour supérieure de Californie, Toshiba soutient de son côté que leurs intérêts dans la coentreprise ne couvrent qu'une petite partie de sa division de semi-conducteurs dans les mémoires flash et que le tribunal est incompétent en la matière car l'activité est essentiellement basée au Japon.

"Même si un accord est conclu avec un acquéreur (...) si Toshiba est empêché d'avancer sur la mise en oeuvre de cette transaction, le préjudice causé à un accord global serait sévère et pourrait rendre impossible la mise en oeuvre d'une transaction", a indiqué le groupe japonais dans sa plainte déposée vendredi.

Toshiba a désigné le mois dernier un consortium emmené par le gouvernement japonais et le fonds d'investissement américain Bain Capital comme acquéreur privilégié de sa division de semi-conducteurs, dans l'espoir de conclure un accord pour un montant d'environ 2.000 milliards de yens (16,1 milliards d'euros), ce qui lui permettrait de consolider son bilan.

La semaine dernière, le groupe japonais a dit avoir repoussé la date envisagée pour la vente de sa division de semi-conducteurs et a annoncé avoir lancé à son tour une action en justice Western Digital.

Le conglomérat japonais compte sur la cession des semi-conducteurs pour compenser les pertes de sa filiale nucléaire américaine Westinghouse, en dépôt de bilan.,

(Makiko Yamazaki, avec Melissa Wen à San Francisco; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS