Toshiba booste ses investissements dans sa nouvelle usine de mémoires flash 3D

Pour répondre à la forte demande du marché, le groupe japonais d’électronique Toshiba a décidé d’accroitre son investissement d’équipement de sa nouvelle usine de mémoires flash 3D de 1 milliard de dollars. La mise en service est programmée pour l’été 2018. Mais la participation de Western Digital n'est pas acquise.

Partager
Toshiba booste ses investissements dans sa nouvelle usine de mémoires flash 3D
L'usine Fab 6 de mémoires flash NAND de Toshiba, au Japon

Aux abois sur le plan financier, Toshiba ne baisse pas pour autant les bras dans ses mémoires flash 3D. Une activité qu’il est en train de vendre à un consortium mené par le fonds d’investissement américain Bain Capital. Au contraire, le groupe japonais d’électronique a décidé de booster de 110 milliards de yens, l’équivalent de 1 milliard de dollars, son investissement d’équipement de sa nouvelle usine Fab 6, à Yokkaichi, au Japon.

Puces flash 3D à 96 couches

La construction de cette usine a été lancée en mars 2016 conjointement avec Western Digital, le partenaire de Toshiba dans la production de puces flash NAND, avec un investissement prévisionnel de 360 milliards de yens, l’équivalent de 3,2 milliards de dollars, en trois ans. Elle sera dédiée à la fabrication de mémoires flash NAND 3D. Elle devrait démarrer à l'été 2018 avec la fabrication de puces flash à 96 couches de stockage de données, alors que les produits les plus avancés actuellement superposent 64 couches.

Toshiba justifie l’accélération de son effort par l’accroissement de la demande des mémoires flash NAND pour des applications dans les datacenters, les PC ultraportables et les smartphones. Depuis le second semestre 2016, ces puces connaissant une pénurie sur le marché qui en fait flamber les prix. Une situation de crise qui devrait perdurer jusqu’à la fin de 2018, selon le cabinet d’études de marché TrendForce, et dont le groupe japonais veut profiter pour réduire son retard sur le coréen Samsung Electronics qui domine à 37% le marché mondial.

Tensions avec Western Digital

Seulement voilà : depuis le choix du consortium mené par Bain Capital pour le rachat des mémoires flash NAND de Toshiba, les relations avec Western Digital se sont à nouveau tendues. Officiellement, Toshiba laisse la porte ouverte à une participation du groupe américain à son nouvel investissement. Mais cette brouille risque de les pénaliser dans leur objectif commun de tenir la course avec Samsung Electronics. Selon Trendforce, à eux deux, ils représentent 36% du marché mondial. Dans les mémoires flash NAND 3D, ils en sont aujourd’hui à 20% de leur production totale, là où le géant coréen de l’électronique est à 50%.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Groupe ADP / PARIS AEROPORT

Agent Technique Méthodes de Maintenance F/H

Groupe ADP / PARIS AEROPORT - 27/05/2023 - CDI - Roissy-en-France

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - OFFICE DE L'EAU REUNION

Etude des leviers d'action pour une transition agroécologique - cas des captages prioritaires de La Réunion.

DATE DE REPONSE 06/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS