Tomkins accepte une offre d'achat de 2,9 milliards de livres

LONDRES (Reuters) - Pinafore Acquisitions, un consortium canadien, a réussi à convaincre l'équipementier automobile britannique Tomkins d'accepter son offre de rachat d'environ 2,9 milliards de livres (3,5 milliards d'euros), en dépit de l'opposition à cette offre de l'un des principaux actionnaires de sa cible.

Partager

Pinafore Acquisitions, un véhicule constitué pour cette transaction par la société de capital-investissement Onex et le Comité d'investissement du fonds de pension du Canada, a offert de racheter Tomkins à 325 pence par action après avoir fait une première approche du groupe britannique le 19 juillet.

La semaine dernière, Standard Life Investments, qui détient environ 2,9% de Tomkins, a exhorté les autres actionnaires du groupe à rejeter l'offre du consortium canadien, la jugeant sous-évaluée.

"L'offre en numéraire (du consortium) assure aux actionnaires de Tomkins une certaine valeur aujourd'hui et reflète justement à la fois la valeur actuelle du groupe et son potentiel futur", a déclaré dans un communiqué le président de l'équipementier, David Newlans.

Vers 7h20 GMT, le titre Tomkins gagnait plus de 5% à 323 pence.

"Si on prend en compte les résultats du premier semestre qui sont nettement supérieurs au consensus (...), on peut facilement justifier le prix offert (...)", avait commenté Mark Wilson, analyste chez Collins Stewart, après l'offre du consortium canadien.

Golnar Motevalli, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Marc Angrand

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS