Tod's privilégie LVMH en cas de cession du groupe

MILAN (Reuters) - Le fondateur et président de Tod's a déclaré mercredi ne pas projeter pour le moment de vendre son entreprise mais que si une décision en ce sens était prise un jour, le groupe de luxe italien serait cédé à LVMH, qui détient déjà une participation de 10% dans la société.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tod's privilégie LVMH en cas de cession du groupe
Le fondateur et président de Tod's a déclaré mercredi ne pas projeter pour le moment de vendre son entreprise mais que si une décision en ce sens était prise un jour, le groupe de luxe italien serait cédé à LVMH, qui détient déjà une participation de 10% dans la société. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

S'exprimant lors du Financial Times Luxury Summit, Diego Della Valle, a ajouté que la décision prise en avril par le groupe de Bernard Arnault de porter sa participation dans Tod's de 3,2% à 10% pouvait être perçue comme un message: "nous voulons rester ensemble".

Il a réitéré que si une bonne opportunité se présentait, les deux groupes pourraient "faire quelque chose ensemble".

Prié de dire si cela signifiait que Tod's pouvait être vendu à LVMH, Diego Della Valle a déclaré: "Si un jour je décide (de vendre), je crois en des gens comme Bernard (Arnault)".

Il a cependant précisé que ni lui ni sa famille n'avaient pour le moment l'intention de céder Tod's.

(Silvia Aloisi et Claudia Cristoferi; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS