TMS simplifie l'allocation des lots

Partager

Dans l'industrie pharmaceutique, il n'est pas toujours évident de faire correspondre la production d'une certaine et petite quantité de lots de médicaments, avec des commandes d'emballages individualisées. Tout simplement car ces deux opérations sont faites de manière séparée, la production d'un médicament étant centralisée sur un site, et l'étape d'emballage étant décentralisée vers de nombreux sites locaux, où les produits seront finalement distribués. « Sur chacun de ces sites, force est de constater que l'allocation des petites séries de lots avec les commandes individuelles d'emballages se fait souvent à la main », note Roddy Martin, dans son étude sur la fabrication des médicaments qui, intitulée Alert Manufacturing, est publiée par le cabinet américain AMR Research. « Il en résulte de nombreux lots non utilisés, qui doivent être stockés ou détruits, ainsi que des commandes non honorées » : pour l'analyste, ce problème concerne aussi bien les domaines de la pharmacie, que de la chimie, de l'alimentaire et des boissons. Et pour le résoudre, la stratégie des sociétés a consisté à spécialiser les sites de production par médicaments.

Gestion centralisée. Etabli à Atlanta (Géorgie) aux Etats-Unis, Taylor Manufacturing Systems, fournisseur de solutions de gestion de la production (APS-Advanced Planning Systems), s'est attaqué à ce problème de gestion décentralisée des lots, et de leurs étapes d'emballage, de remplissage et de distribution. Il vient de mettre au point le Batch Allocator, un système d'allocation des lots qui travaille en complément de l'ERP (Enterprise Resource Planning) du fabricant de médicaments. Son intérêt : optimiser les commandes individuelles d'emballages, formulées par les sites de distribution, avec les quantités de lots établies par le plan de production de la société pharmaceutique. Le traitement séquentiel des lots est ainsi ajusté aux commandes individualisées d'emballages, de configuration différente, en fonction des besoins de chaque site. « Les sociétés pharmaceutiques et les acteurs de l'industrie de process ont dorénavant les moyens d'être plus flexibles dans la gestion de leur production de médicaments, qui peut être en amont, centralisée, tout en intégrant des opérations d'emballage et de distribution au plus près du consommateur », note Roddy Martin. Pour TMS, le Batch Allocator, opérationnel sur sept sites, complète d'autres systèmes comme TESS qui permet l'ordonnancement de la production de médicaments.

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS