Titanobel investit 5 millions d’euros sur ses sites côte-d’oriens

Le numéro un français des explosifs civils, Titanobel, investit dans son outil industriel et développe une politique très exportatrice.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Titanobel investit 5 millions d’euros sur ses sites côte-d’oriens
Cartouches des explosifs sous forme d'émulsion - Titanobel

Titanobel, avec 58 % d’un marché annuel de 38 000 tonnes, est le numéro un français des explosifs civils et il engage un programme de 5 millions d’euros d’investissement sur ses deux principaux sites de Vonges et Pontailler-sur-Saône (Côte-d’Or).

Il lui permettra d’acquérir du nouveau matériel (robots d’encaissage), d’automatiser ses équipements et de mettre en sécurité certains bâtiments. En raison de la nature de l’activité, les deux unités s’étendent sur 450 hectares et exploitent pas moins de 300 bâtiments. "Par souci d’efficacité, nous en détruisons au fur et à mesure pour en réhabiliter et réagencer d’autres", explique Emmanuel Martin, le directeur industriel.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Fabricant d’explosifs à partir de poudre noire, d’émulsions sous forme pâteuse, et de nitrate fioul en granulats, Titanobel commercialise ses produits détonants auprès des carrières et des mines, des stations de ski, des entreprises spécialisées dans la démolition et les travaux publics. "Nous utilisons des matières premières et sensibilisants non toxiques et travaillons à rendre les fumées de tir à faible impact", précise le directeur industriel.

Face à une baisse constante de ses ventes nationales, Titanobel mise sur le service. Ses camions, véritables usines sur roues fabriquent les explosifs sur sites et tout spécialement pour les carrières à ciel ouvert. D’autres poids lourds de la filiale Sofiter (60 machines) effectuent forages et minages. "Nos spécialistes peuvent également mesurer et analyser les vibrations, optimiser les plans de tir, former les boutefeux, contrôler les déviations et réaliser des audits", explique Hervé de Saint-Pierre, le président du directoire.

Propriété du fonds d’investissement LFPI

Sans délaisser le marché hexagonal (16 dépôts, dont 5 assurent une production), en baisse constante, le fabricant, qui mise sur 84 à 85 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, se tourne de plus en plus vers l’étranger, avec aujourd’hui une présence dans 32 pays. L’Afrique (63 % du chiffre d’affaires et la majeure partie des 17 % d’exportation) est devenue son terrain de jeu privilégié. "L’international est un axe fort de croissance et nous ne nous interdisons par ailleurs aucune croissance externe", relève le président du directoire.
Titanobel est née en 2008 de la fusion de Nobel Explosifs, ex-filiale de la Société nationale des poudres et explosifs (SNPE), et de Titanite que contrôlait depuis 2004 le fonds d’investissement La financière patrimoniale d’investissement (LFPI). Elle appartient depuis lors à ce dernier par le biais d’un LBO (acquisition avec effet de levier) qui prendra fin dans cinq ans.

Titanobel a réalisé 79 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012 avec un effectif de 450 personnes.

Didier Hugue

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    TITANOBEL
ARTICLES LES PLUS LUS