Timken avale les roulements Torrington

Publié le

Nouvelle concentration chez les roulementiers. Sous réserve du feu vert des autorités de la concurrence, l'Américain Timken acquérra au printemps 2003 Torrington, filiale d'Ingersoll Rand spécialisée dans les roulements à billes et à aiguilles.

Une opération de 840 millions de dollars, payée en numéraire pour 700 millions, en actions Timken pour le reste. Avec 3,6 milliards de dollars de facturation et 28600 employés, l'ensemble sera numéro trois mondial, derrière le Suédois SKF et le Japonais NSK.

Jean-Sébastien Scandella

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte