Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Timide hausse de Wall Street après les minutes de la Fed

Publié le

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse très modérée une séance qui s'est distinguée par sa volatilité, après un bref passage dans le rouge à l'issue de la publication des "minutes" de la Réserve fédérale.

Timide hausse de Wall Street après les minutes de la Fed
Wall Street a terminé en hausse très modérée mercredi. L'indice Dow Jones a gagné 0,24%. Le S&P-500, plus large, a pris 0,18%. Le Nasdaq Composite a avancé de 0,03%. /Photo prise le 19 février 2019/REUTERS/Brian McDermid
© BRENDAN MCDERMID

Les entreprises citées

Dans ce compte rendu de la réunion de politique monétaire des 29 et 30 janvier, la Fed laisse en suspens la question de savoir combien de temps se prolongerait sa "patience" en matière de normalisation de sa politique monétaire.

Et même si ses responsables ont promis "sans trop attendre" un plan pour son bilan de 4.000 milliards de dollars, ils n'ont rien dit de ses futures caractéristiques.

Enfin, lit-on encore dans les minutes, "nombre de participants ont estimé qu'on ne savait pas encore quels ajustement de l'objectif de marge du taux des fonds fédéraux pourrait être approprié dans le courant de l'année".

C'est cette mention en particulier qui avait amené les indices à refluer momentanément en territoire négatif.

L'indice Dow Jones a gagné 63,12 points, soit 0,24%, à 25.954,44 points. Le S&P-500, plus large, a pris 4,94 points (0,18%) à 2.784,70 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 2,3 points, soit 0,03%, à 7.489,07 points.

"Elle reste ouverte à une hausse des taux alors que le marché n'intègre pas cette possibilité; je pense que c'est ce qui explique la réaction du marché", avait alors déclaré Kathy Jones (Schwab Center for Financial Research).

"Les minutes reprennent largement les déclarations prudentes de la Fed lors de sa dernière réunion", a dit Joe Manimbo (Western Union Business Solutions). "J'ai le sentiment que les taux sont en suspens pour le moment (...) mais la Fed est loin d'avoir écarté toute hausse des taux cette année si le risque baissier pour la croissance se dissipe".

Une Fed redevenue au moins pour un temps accommodante et les progrès réalisés dans les négociations commerciales entre Washington et Pékin ont permis à l'indice S&P-500 de regagner 18% par rapport au creux de décembre. Il se traite en retrait de 5% environ sur son record de clôture de la fin septembre.

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi que les discussions commerciales en cours avec la Chine se passaient bien et a laissé entendre qu'il pourrait prolonger le délai donné aux négociateurs, expliquant que la date limite du 1er mars n'était pas "magique".

L'hypothèse était jusqu'alors qu'en l'absence d'un accord d'ici cette date butoir, les droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises passeraient de 10% à 25%.

En revanche, Donald Trump a aussi dit, ce mercredi, que des droits de douane seraient instaurés sur les importations d'automobiles européennes si aucun accord commercial n'était trouvé avec l'Union européenne (UE).

VALEURS

L'indice S&P des matières premières a réalisé de loin la meilleure performance sectorielle de la journée avec un gain de 1,69%, dopé par CF Industries Holdings (+6,1%), Mosaic (+3,7%) et FreeportMcMoran (+2%), autant de valeurs qui ont tiré parti de la hausse des prix des matières premières.

L'indice S&P de l'immobilier réalise lui la plus mauvaise performance du jour avec une perte de 0,66%.

SouthWest Airlines a glissé de 5,7%, en raison des pertes dues au "shutdown" des administrations fédérales américaines, entraînant avec lui l'indice Dow Jones du transport aérien qui a cédé 2,6%.

LES INDICATEURS DU JOUR

Aucun indicateur économique majeur.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, à des pics de plus de quatre mois, dans un climat d'optimisme prudent sur les négociations commerciales entre Washington et Pékin qui a surtout profité au secteur automobile.

À Paris, l'indice CAC 40 a pris 0,69% à 5.195,95 points, sa meilleure clôture depuis le 10 octobre. Le Footsie britannique a gagné 0,69% et le Dax allemand a pris 0,82%. L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,62%, le FTSEurofirst 300 0,62% et le Stoxx 600 0,67%, ce dernier ayant aussi retrouvé ses plus hauts de mi-octobre.

Le secteur de l'automobile, particulièrement sensible aux tensions sur le commerce international, a continué à tirer le marché vers le haut avec un gain de 2,3%, de loin la plus forte hausse sectorielle du jour.

TAUX

Les rendements obligataires ont un peu monté en réaction aux minutes de la Fed et surtout au fait que ses responsables semblent indécis sur l'orientation à donner aux taux cette année.

Le rendement du deux ans, l'échéance la plus sensible aux taux d'intérêt, a fini stationnaire à 2,4996%, tandis que celui du 10 ans a pris 0,7 point de base à 2,652% et que celui du 30 ans a gagné 1,3 point de base à 3,001%.

CHANGES

Le compte rendu monétaire de la Fed a permis au dollar de progresser contre le yen et de réduire ses pertes face à l'euro, les cambistes réagissant surtout au fait que la banque centrale jugeait l'économie américaine et son marché du travail robustes, ce qui plaide, selon eux, pour une nouvelle hausse des taux au moins cette année, à l'été ou à l'automne.

Avant la publication du document, le dollar évoluait en baisse.

Le dollar a pris 0,2% à 110,82 yens et était stationnaire face à l'euro, à 1,1346, ainsi que contre un panier de devises de référence, à 96,495.

PETROLE

Les cours du pétrole ont terminé en hausse sur le Nymex, les traders ayant l'espoir que le marché s'équilibre dans le courant de l'année.

(Shreyashi Sanyal, Caroline Valetkevitch; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle