Time Warner offre un milliard d'euros cash pour racheter Endemol

LONDRES (Reuters) - Le géant américain des médias Time Warner offre un milliard d'euros en numéraire pour racheter le groupe de télévision Endemol, pionnier de la téléréalité qui cherche à restructurer une dette d'environ deux milliards d'euros, a déclaré lundi un porte-parole d'Endemol.

Partager

Convaincu de pouvoir assurer son avenir en préservant son indépendance, Endemol n'est pas davantage disposé à accepter cette nouvelle offre qu'il n'était prêt à céder à l'offre mêlant titres et dettes soumise par Time Warner le mois dernier, a-t-il ajouté.

"Du point de vue de l'entreprise, cela ne change rien. Notre priorité est de parvenir avec les prêteurs à une restructuration", a-t-il dit. "Ces discussions sont désormais entrées dans leur phase finale. Nous sommes confiants dans l'imminence d'un accord."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le capital d'Endemol est partagé entre la banque Goldman Sachs, le groupe italien Mediaset et la société d'investissement Cyrte, créée par le fondateur de l'entreprise, John de Mol. Incapable d'honorer ses engagements bancaires, le groupe a obtenu un report jusqu'à ce mardi d'un échéance initialement fixée à la mi-novembre.

Le porte-parole a précisé que le groupe de droit néerlandais devrait dégager cette année un excédent brut d'exploitation de 140 millions d'euros, supérieur aux attentes.

"Pour ce qui le concerne, Endemol est une entreprise qui a de solides perspectives en tant que société indépendante", a-t-il assuré.

Présent dans 31 pays, Endemol s'était fait connaître au début des années 2000 en produisant "Big brother", l'une des toutes premières émissions de téléréalité.

En France, il produit aujourd'hui entre autres "Miss France", "Secret Story", "Les enfants de la télé" ou encore "Personne n'y avait pensé".

De son côté, Time Warner avait racheté l'an dernier le britannique Shed Media, producteur entre autres de "Supernanny", pour 100 millions de livres sterling (118 millions d'euros environ) pour renforcer ses activités hors des Etats-Unis.

Georgina Prodhan, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS