Tim Cook révèle son homosexualité, seuils sociaux, Ecomouv, navire Mistral : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey

Publié le

Les réactions à la révélation par le PDG d'Apple de son homosexualité, le nouveau blocage des discussions entre syndicats et patronat sur la réforme des seuils sociaux en entreprise, la menace d'une mobilisation nationale des chefs d'entreprise sous la houlette des organisations patronales, les conséquences de la résiliation du contrat de l'Etat avec la société Ecomouv chargée de la récolte de l'écotaxe poids lourds, ou encore le cafouillage autour de la livraison du navire Mistral à la Russie... Voici les titres qui font l'actualité de l'industrie de ce vendredi 31 octobre.

le patron d'apple fait son coming-out

Le 30 octobre, dans une tribune pour Bloomberg Businessweek, le PDG d'Apple, Tim Cook, a décidé de confirmer publiquement son homosexualité. "Soyons clairs : je suis fier d'être gay, et je considère mon homosexualité comme l'un des plus beaux cadeaux que Dieu m'ait faits", écrit le patron du géant américain. Dans une vidéo, le Wall Street Journal analyse l'impact culturel de la révélation du patron, "spécialement sur la communauté LGBT" et les travailleurs gays encore stigmatisés aux Etats-Unis.

dialogue impossible entre syndicats et patronat

Le Figaro du jour revient en une sur le blocage dans les discussions entre représentants des salariés et patronat sur la question des seuils sociaux. Les syndicats "jouent l'obstruction", écrit le journal, qui parle d'une réunion "extrêmement tendue" le 30 octobre. il ne reste plus qu'un mois et demi aux partenaires sociaux pour se mettre d'accord sur un texte, rappelle le journal.

 

Dans une interview à L'Opinion, le président du Medef lance une nouvelle proposition choc. Après le "salaire minimum intermédiaire", il expose l'idée de supprimer les motifs de licenciements. "Il faut sortir de la convention 158 (qui oblige l'employeur à justifier le licenciement pour un motif valable et sérieux, ndlr) de l'organisation internationale du travail qui nous oblige à justifier les motifs de licenciements (...) tant qu'on aura cette contrainte supranationale, peu importe le contrat, le fond du problème ne sera pas traité", assure-t-il.

Il a également évoqué les pourparlers parmi les organisations patronales (Medef, CGPME, UPA) pour lancer prochainement une mobilisation nationale des patrons afin d'alerter l'exécutif et de dénoncer les récentes mesures sociales mises en oeuvre (information préalable des salariés, décrets pénibilité...).

 

ecomouv : l'accord à l'amiable négocié en sous-main par l'etat

Au lendemain de l'annonce de la résiliation, par le gouvernement, du contrat passé entre l'Etat et la société Ecomouv chargée de la récolte de l'écotaxe poids lourds, Les Echos expliquent en une "Comment l'Etat veut éviter de payer 1 milliard pour l'écotaxe". Selon le journal, cette décision n'est pas tombée "par hasard le 30 octobre : le gouvernement a négocié au printemps, à l'époque où le sort de l'écotaxe était en suspens, un compromis qui envisageait déjà la résiliation du système. L'accord fixait à 830 millions, selon une source au fait du dossier, l'indemnisation que l'Etat devait verser à Ecomouv' si la décision intervenait avant le 31 octobre". 

 

cafouillage autour du mistral russe

Le Monde du jour revient en une sur les déclarations contradictoires de Paris et Moscou sur la livraison du premier navire militaire français Mistral à la Russie, prévue pour novembre. "Le poker menteur franco-russe", titre le journal du soir, qui assure que "Moscou accentue la pression sur Paris.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte