Tilly Sabco Bretagne à Guerlesquin, un redémarrage difficile

L'abattoir de Tilly Sabco à Guerlesquin (Finistère) repris en décembre dernier par le trio formé de l'entreprise Olmix, de la société anglaise MS Food et de la CCI de Morlaix (Finistère), vient de relancer sa production cette semaine, mais ne peut pas produire comme promis des poulets aux algues, les autorisations administratives n'ont pas été données s'inquiète Olmix.

Partager

Tilly Sabco Bretagne à Guerlesquin, un redémarrage difficile

Les salariés de l'entreprise Tilly Sabco Bretagne ont repris l'activité lundi 9 mars sur le site de production de Guerlesquin (Finistère). Depuis le 5 décembre dernier et le jugement du tribunal de commerce de Brest (Finistère), cette usine est la propriété d'un trio formé de la société Olmix basée à Bréhan (Morbihan), de l'entreprise anglaise MS Food (négoce de produits agroalimentaires) et de la CCI de Morlaix (Finistère). Les trois partenaires misent en partie sur les poulets nourris aux algues.

Dans un communiqué publié jeudi 12 mars, la direction de l'entreprise Olmix, qui fabrique des compléments nutritionnels pour l'alimentation animale, précise que "le développement de la filière poulets élevés sans antibiotiques grâce aux algues, ne pourra prendre son essor que si un contrat permet de garantir l'approvisionnement en algues".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Les associations écologiques extrémistes bloquent l'innovation"

Olmix attend depuis plusieurs semaines que "les services de l'Etat lui délivrent les autorisations nécessaires pour la collecte des algues sur le littoral breton". Elles serviront ensuite à la fabrication de solutions naturelles permettant d'élever les poulets. La direction d'Olmix "dénonce les actions de désinformation et les pressions exercées par certaines associations écologiques extrémistes qui bloquent l'innovation et, par conséquent, le développement de cette filière d'avenir".

500 000 euros d'investissement

Les trois repreneurs de Tilly Sabco ont investi chacun 500 000 euros dans le rachat de l'abattoir suite à la liquidation de la précédente société, Tilly Sabco. 120 salariés ont été licenciés en décembre dernier. Les repreneurs, qui ont conservé 202 emplois, ont été accompagnés dans le redémarrage du site par des prêts bancaires d'un montant de 2,5 millions d'euros.

La production de volailles - l'abattage actuel est de 50 000 poulets par jour- de Tilly Sabco Bretagne doit se répartir entre la viande halal, les saucisses de poulets, les volailles congelées pour le grand export et la nouvelle filière des poulets aux algues pour laquelle les dirigeants tablent sur un développement important.

Stanislas du Guerny

Stanislas du Guerny (Bretagne)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    OLMIX
ARTICLES LES PLUS LUS