Tiffany devra payer 402 millions de francs suisses à Swatch

ZURICH/NEW YORK (Reuters) - Tiffany a fait savoir dimanche qu'un tribunal néerlandais l'avait condamné à verser 402 millions de francs suisses (328 millions d'euros) de dommages et intérêts à Swatch Group liés à l'échec d'une coentreprise destinée à produire et commercialiser des montres.

Partager

Le joaillier new-yorkais a en conséquence réduit sa prévision de bénéfice annuel.

Swatch, premier horloger mondial, et Tiffany avaient passé un accord en 2007 en vue de concevoir des montres sous la marque Tiffany. Prévu pour durer 20 ans, l'arrangement n'a jamais donné les résultats escomptés et l'accord a été rompu dans la douleur en 2011.

Les deux sociétés se sont mutuellement poursuivies en justice aux Pays-Bas, pays où leur coentreprise était enregistrée. Le dossier a fait l'objet d'une procédure d'arbitrage en 2012.

Swatch Group reprochait à Tiffany de bloquer ou retarder systématiquement le développement de l'entreprise commune, tandis que Tiffany affirmait que Swatch n'honorait pas les termes du contrat, notamment en termes de distribution.

La dissolution de cette coentreprise est un sérieux revers pour Tiffany qui aspirait à devenir l'un des acteurs importants des montres de luxe.

Michael Kowalski, le PDG de Tiffany, "choqué et particulièrement déçu" du jugement, a dit que le joaillier poursuivrait son propre plan de conception, production et distribution de ses propres montres.

Tiffany a précisé qu'il inscrirait une charge de 295 à 305 millions de dollars au quatrième trimestre, en conséquence de ce jugement. Cette charge réduira le bénéfice de 2,30 à 2,35 dollars par action après dilution. Tiffany projetait en novembre un BPA de 3,65 à 3,75 dollars sur l'exercice fiscal clos en juin.

L'action Tiffany a terminé à 90,62 dollars vendredi.

Silke Koltrowitz, Ryan Vlastelica et Phil Wahba; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS