Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

ThyssenKrupp offre des garanties pour se rapprocher de Tata Steel, selon sources

Publié le

Infos Reuters BERLIN (Reuters) - ThyssenKrupp a offert au personnel des garanties sur l'emploi et l'investissement afin que les syndicats approuvent son projet de fusionner son pôle acier européen avec celui de l'indien Tata Steel, ont déclaré dimanche plusieurs personnes proches du syndicat IG Metall.

ThyssenKrupp offre des garanties pour se rapprocher de Tata Steel, selon sources
ThyssenKrupp a offert au personnel des garanties sur l'emploi et l'investissement afin que les syndicats approuvent son projet de fusionner son pôle acier européen avec celui de l'indien Tata Steel, ont déclaré dimanche plusieurs personnes proches du syndicat IG Metall. /Photo prise le 25 septembre 2017/REUTERS/Michaela Rehle
© Michaela Rehle

Ce point sera discuté en détail entre la direction et les délégués du personnel mardi, ont déclaré les sources à Reuters.

Thyssenkrupp et Tata Steel ont signé en septembre un protocole d'accord en vue d'une fusion de leurs opérations en Europe dans une coentreprise à parité, qui deviendrait le numéro deux de la sidérurgie du Vieux Continent derrière ArcelorMittal.

Les salariés de ThyssenKrupp opposent une vive résistance à ce rapprochement, craignant de nouvelles pertes d'emplois en sus des 2.000 déjà annoncées.

IG Metall exige des garanties de 10 ans pour l'emploi, les aciéries et l'investissement et a fixé au 22 décembre la date limite pour décrocher un accord.

Le président du directoire Heinrich Hiesinger espère conclure un accord définitif avec Tata Steel au début de l'an prochain mais ledit accord doit au préalable être avalisé par le conseil de surveillance dont les délégués du personnel occupent la moitié des sièges.

"Si la direction veut maintenant aller de l'avant, ce sera un signal auquel nous répondrons", a dit Knut Giesler, représentant d'IG Metall dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie.

ThyssenKrupp s'est abstenu de tout commentaire.

(Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus