Thyssenkrupp: les salariés votent l'accord sur l'emploi avec Tata

DÜSSELDORF (Reuters) - Les salariés de la division de sidérurgie de Thyssenkrupp ont approuvé un accord garantissant l'emploi et le maintien des sites dans le cadre du projet de coentreprise avec l'indien Tata Steel, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Partager

Thyssenkrupp: les salariés votent l'accord sur l'emploi avec Tata
Ulrich Lehner, le président du conseil de surveillance de ThyssenKrupp. Les salariés de la division de sidérurgie de Thyssenkrupp ont approuvé un accord garantissant l'emploi et le maintien des sites dans le cadre du projet de coentreprise avec l'indien Tata Steel, a-t-on appris lundi de source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Thilo Schmuelgen

Quelque 20.500 membres du syndicat IG Metall étaient invités à se prononcer sur cet accord conclu juste avant Noël, qui prévoit qu'il n'y aura pas de licenciements secs et de fermetures de sites majeurs avant le 30 septembre 2026.

En septembre, Thyssenkrupp et Tata Steel avaient signé un protocole d'accord en vue d'une fusion de leurs opérations en Europe dans une coentreprise à parité, afin de créer le numéro deux de la sidérurgie dans la région derrière ArcelorMittal.

Selon les deux groupes, la coentreprise leur permettra de répondre aux surcapacités sur le marché européen de l'acier, confronté à des importations bon marché, à une demande modérée de la construction et à des usines vieillissantes. Quelque 4.000 suppressions d'emplois ont déjà été annoncées dans le cadre de ce rapprochement.

Bien que le vote des salariés ne soit pas une condition nécessaire à la création de la coentreprise, l'approbation de ces derniers est considérée comme essentielle pour la mise en oeuvre de l'accord et montre l'engagement de Thyssenkrupp à obtenir le consentement des employés en vue de profonds changements structurels.

La coentreprise doit encore être approuvée par le conseil de surveillance de Thyssenkrupp et le président Ulrich Lehner pourrait en théorie utiliser sa voix prépondérante pour faire aboutir l'accord si tous les représentants syndicaux s'y opposaient.

(Tom KäckenhoffClaude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS