ThyssenKrupp instaure du chômage partiel en Allemagne

Le numéro un allemand de l’acier suit le mouvement pris par plusieurs entreprises en Europe dont Opel et STX

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ThyssenKrupp instaure du chômage partiel en Allemagne

ThyssenKrupp entend instaurer du chômage partiel sur son site de Bochum, spécialisée dans l’acier inoxydable.

La filiale du groupe Inoxum en cours de rachat par le finlandais Outokumpu justifie cette décision par de faibles commandes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au total 456 salariés vont être concernés par ces mesures qui entreront en vigueur dès le mois de septembre.

Le groupe avait déjà fait appel à ce système les mois derneirs. Tout comme le constructeur Opel et l’équipementier Bosch Rexroth en Allemagne.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS