Thyssenkrupp espère un accord avec Tata Steel d'ici fin septembre

FRANCFORT/DÜSSELDORF (Reuters) - Thyssenkrupp pourrait parvenir à un accord sur la fusion de ses activités européennes dans la sidérurgie avec celles de l'indien Tata Steel dans le courant du mois de septembre, a déclaré lundi un porte-parole du groupe allemand, ajoutant que les négociations étaient entrées dans leur dernière phase.
Partager
Thyssenkrupp espère un accord avec Tata Steel d'ici fin septembre
Thyssenkrupp pourrait parvenir à un accord sur la fusion de ses activités européennes dans la sidérurgie avec celles de l'indien Tata Steel dans le courant du mois de septembre, a déclaré lundi un porte-parole du groupe allemand, ajoutant que les négociations étaient entrées dans leur dernière phase. /Photo prise le 1er septembre 2017/REUTERS/Christoph Steitz

Le titre du groupe a accru ses gains à la Bourse de Francfort après cette annonce. A 12h32 GMT, il prenait 1,42% à 26,39 euros, signant l'une des plus fortes hausses du Dax, qui avançait de 1,02% au même moment.

Le mensuel allemand Manager Magazin a rapporté auparavant que le conseil de surveillance de Thyssenkrupp pourrait approuver l'accord le 23 ou le 24 septembre, citant des sources proches du dossier.

Un porte-parole du comité d'entreprise de Thyssenkrupp a confirmé que la réunion du conseil de surveillance, initialement prévue le 12 septembre, avait été reportée au 23 ou 24 de ce même mois.

Le syndicat IG Metall a déclaré être toujours opposé à une telle fusion. Il a souligné que rien ne laissait penser que les représentants du personnel au conseil d'administration l'approuveraient.

De son côté, Tata Steel a annoncé avoir obtenu l'aval des autorités britanniques à la séparation de son régime de retraite en Grande-Bretagne de ses autres activités, un feu vert ouvrant la voie à un accord avec Thyssenkrupp.

"Le régime de retraite britannique est désormais séparé de Tata Steel Grande-Bretagne et d'un certain nombre de sociétés qui lui sont affiliées", déclare le groupe dans un communiqué.

Le régime de retraite de Tata Steel, pesant 15 milliards de livres (16,52 milliards d'euros) et lourdement déficitaire, a été l'un des obstacles majeurs à une possible fusion, Thyssenkrupp refusant de prendre en charge son passif.

(Georgina Prodhan et Tom Kaeckenhoff; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Groupe ADP / PARIS AEROPORT

Agent Technique Méthodes de Maintenance F/H

Groupe ADP / PARIS AEROPORT - 27/05/2023 - CDI - Roissy-en-France

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - OFFICE DE L'EAU REUNION

Etude des leviers d'action pour une transition agroécologique - cas des captages prioritaires de La Réunion.

DATE DE REPONSE 06/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS