Thule : il équipe le toit de votre voiture

Leader des barres de toit de voiture, ce fabricant suédois décline toutes sortes de solutions pour le transport d’objets personnels, de vélos ou de canoë-kayak. Les accessoires qu’il propose, fondés sur des technologies innovantes, sont censés se monter facilement, en un clin d’œil.
Partager
Thule : il équipe le toit de votre voiture

«Les voitures commercialisées sont de plus en plus petites et il faut disposer de solutions pour transporter, ailleurs que dans le coffre, ses bagages tout comme les objets à vocation sportive et de loisirs.» Le constat que fait Stéphane Philippe, directeur de la marque Thule pour la France, est limpide. L’Hexagone s’impose comme l’un des principaux marchés de Thule, une entreprise suédoise spécialisée dans les solutions de transport d’objets sur véhicule.

Que ce soit pour déménager une partie de sa garde robe et de sa vaisselle, ou pour emmener des vélos ou encore des canoë-kayak, Thule a plus d’un tour dans le sac de ses innovations. Il fait en sorte d’ajouter à son catalogue une ou plusieurs nouveautés par année. «Quand on est le leader sur un créneau, on prend le risque d’être copié en permanence, et il faut toujours reprendre de l’avance avec des modèles plus sophistiqués.»

60 % DES VENTES

Thule se positionne sur le moyen et le haut de gamme. «Nous ne sommes pas présents dans l’univers des premiers prix», semble s’excuser Stéphane Philippe, à propos de la barre de toit, le produit phare et historique du Suédois, introduit en 1962. Sur ce marché, estimé à 300 000 pièces annuelles en France, Thule détient le leadership, avec environ 60% des ventes. Ces barres ont bien évolué
, puisqu’il s’agit maintenant de permettre aux clients de les installer eux-mêmes sans recourir à des intermédiaires. La recette? «Une ergonomie toujours plus appropriée», garantit Stéphane Philippe.

RéSINE PLASTIQUE RéSISTANTE

A partir de la barre de toit, l’entreprise scandinave a tissé tout un savoir-faire, notamment dans les coffres de toits s’y greffant. D’une capacité supérieure à 250 litres, les coffres sont à base d’abs, une résine de plastique qui garantit une résistance optimale en cas de choc et de variations climatiques accentuées. Non seulement le design fait-il l’objet de soins particuliers au sein de l’unité R&D à Malmö (où siège l’entreprise) mais l’accent est aussi mis sur la sécurité. Grâce à un système de verrouillage sécurisé, les voleurs se tiennent à l’écart.

Dernier né de la famille: Thule Excellence, que Stéphane Philippe assimile à «la Rolls des coffres de toit». «Sa capacité de 520 litres engoutira aisément la majeure partie des bagages de toute votre famille», proclame Thule dans son catalogue, truffé de photos hautes en couleurs destinées à frapper l’imaginaire d’une clientèle férue de sport et de délassement.

L'industriel des adeptes de périples routiers se fait fort de proposer des solutions pour transporter des «choses aussi encombrantes», que ce soit sur le toit de la voiture... ou à l’arrière de celle-ci. Là aussi, le Suédois a recours a toutes les astuces possibles. Les porte-vélos qu’il propose se fixent sur les boules d’attelage, mais on peut aussi les monter sur le hayon arrière grâce à un système d’encliquetage.
De quoi prendre le large sans encombre.


%%HORSTEXTE:%%
0 Commentaire

Thule : il équipe le toit de votre voiture

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS