Thomson Reuters relève à nouveau sa prévision de CA pour 2021

par Kenneth Li
Partager
Thomson Reuters relève à nouveau sa prévision de CA pour 2021
Thomson Reuters, a relevé mardi sa prévision de chiffre d'affaires pour 2021 pour la troisième fois cette année, après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre de son exercice, grâce à la reprise de l'économie mondiale. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

(Reuters) - Thomson Reuters, a relevé mardi sa prévision de chiffre d'affaires pour 2021 pour la troisième fois cette année, après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre de son exercice, grâce à la reprise de l'économie mondiale.

"Nous avons vu des signes d'activité assez positifs dans nos segments clés, dans toutes les parties de nos activités", a déclaré le directeur général Steve Hasker dans une interview.

"2021 a été dans la partie supérieure de nos attentes en terme de retour à une activité économique solide, sinon saine", a-t-il ajouté.

Le titre Thomson Reuters a pris environ 3% à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Thomson Reuters, qui contrôle l'agence de presse Reuters News, s'attend désormais à une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 4,5 et 5,0% pour l'ensemble de l'année, contre une prévision précédente de 4,0 à 4,5%.

Son chiffre d'affaires trimestriel a grimpé de 6% à 1,53 milliard de dollars (1,32 milliard d'euros), à comparer à une estimation de 1,5 milliard de dollars.

Le BPA ajusté du groupe, en hausse de 18%, à 46 cents, a dépassé l'estimation moyenne des analystes de 38 cents, selon Refinitiv.

Quatre des cinq divisions de Thomson Reuters - Legal Professionals, Tax & Accounting Professionals, Corporates et Reuters News - ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 6% à taux de change constant, cette dernière ayant bénéficié d'un accroissement de ses activités avec les clients médias et d'une hausse de 60% de son activité événementielle, qui avait été précédemment affectée par la pandémie.

Reuters News tire plus de la moitié de ses revenus de la fourniture d'informations à Refinitiv, une société de données issue de Thomson Reuters et appartenant désormais à la Bourse de Londres (LSE).

Steve Hasker a déclaré voir des opportunités d'investissement dans trois domaines de Reuters News: l'activité dédiée à Refinitiv, l'offre multimédia (vidéos, photos, graphiques et informations) à destination des médias ainsi que le segment des informations professionnelles destinées notamment aux avocats et aux comptables.

Le bénéfice d'exploitation trimestriel du groupe, quant à lui, a chuté de 11% par rapport à l'année précédente en raison d'un effet de base défavorable, la société ayant alors bénéficié d'un avantage "significatif" lié à la réévaluation de warrants qu'elle détenait dans Refinitiv.

En janvier, le LSE a conclu son acquisition de Refinitiv pour 27 milliards de dollars. Thomson Reuters détient une participation minoritaire dans le LSE à la suite de cette opération, qui valait 7,1 milliards de dollars à la fin du mois d'octobre.

Thomson Reuters dispose toujours de 700 millions de dollars sur l'enveloppe de deux milliards allouée aux fusions et acquisitions, son directeur financier Michael Eastwood ayant toutefois indiqué que la société pouvait mobiliser bien plus.

"Compte tenu du temps écoulé et les performances de notre entreprise, nous avons une capacité largement supérieure à ces 700 millions de dollars", a déclaré Michael Eastwood dans une interview.

Thomson Reuters a lancé en octobre un fonds de capital-risque de 100 millions de dollars visant à investir dans des entreprises en phase de démarrage au service d'un public professionnel.

La société a également déclaré mardi avoir racheté 1, 1 milliard de dollars d'actions à la fin du mois d'octobre, dans le cadre d'un programme de rachat de 1, 2 milliard de dollars.

(Reportage Kenneth Li; version française Dagmarah Mackos, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS