Thomas Pesquet a embarqué sans encombre dans la Station spatiale internationale

Thomas Pesquet est arrivé dans la Station spatiale internationale (ISS). La capsule Crew Dragon de SpaceX a réussi à s'amarrer au laboratoire en orbite terrestre le 24 avril.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Thomas Pesquet a embarqué sans encombre dans la Station spatiale internationale
L'astronaute français Thomas Pesquet (en bas) avec le reste de l'équipage de la Station spatiale internationale (ISS).

L'astronaute français Thomas Pesquet va pouvoir débuter ses expériences scientifiques. Samedi 24 avril, la capsule Crew Dragon de SpaceX s'est amarrée sans encombre à la Station spatiale internationale (ISS) à 11h08 (heure de Paris). Elle décollait la veille du cap Canaveral en Floride (États-Unis). Les quatre membres de la mission Alpha (ou Crew-2) vont rester six mois dans le laboratoire en orbite terrestre, à environ 400 kilomètres d'altitude.

C'est la troisième fois que la capsule Crew Dragon s'est envolée avec des passagers à son bord. C'est également la première fois qu'un équipage est propulsé avec une fusée déjà utilisée, la Falcon 9 de SpaceX.

Retrouvez ci-dessous la retransmission complète de l'arrivée de Thomas Pesquet dans l'ISS.

Expériences scientifiques et opérations de maintenance

Les quatre membres de l'équipe comptent deux astronautes de la NASA - le commandant de la mission, Shane Kimbrough, 53 ans, et la pilote Megan McArthur, 49 ans - ainsi que l'astronaute japonais Akihiko Hoshide, 52 ans, et l'ingénieur français Thomas Pesquet, 43 ans, de l'Agence spatiale européenne (ESA).

« Thomas Pesquet réalisera des expériences scientifiques et éducatives à bord de cet avant-poste de recherche exceptionnel, qui est un véritable tremplin pour l’exploration humaine de l’espace. Il effectuera environ 200 expériences dont une quarantaine sont européennes », a indiqué le Centre national d'études spatiales (Cnes). Outre ces expériences scientifiques, l'équipage mènera des opérations de maintenance lors de sorties extravéhiculaires, notamment pour remplacer les panneaux solaires de l'ISS.

A LIRE AUSSI

Avec Reuters (Caroline Pailliez)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS