Third Point veut entrer au capital de United Technologies

(Reuters) - Le fonds spéculatif Third Point, géré par le milliardaire Daniel Loeb, veut acquérir une participation dans United Technologies, selon un document de la Commission fédérale du commerce (FTC), alors que le conglomérat industriel envisage une scission.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Third Point veut entrer au capital de United Technologies
Le fonds spéculatif Third Point, géré par le milliardaire Daniel Loeb, veut acquérir une participation dans United Technologies, selon un document de la Commission fédérale du commerce (FTC), alors que le conglomérat industriel envisage une scission. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Third Point Offshore Fund a demandé au Bureau de protection des consommateurs de la FTC l'autorisation d'acheter des actions du groupe au-delà d'un certain seuil, apprend-on dans un document daté du 23 mars figurant sur le site de la FTC.

United Tech a refusé de commenter et Third Point n'était pas immédiatement disponible pour commenter cette information.

United Tech, qui construit les ascenseurs Otis, les moteurs d'avions Pratt & Whitney et les climatiseurs Carrier, a annoncé en février qu'il comptait décider d'ici fin 2018 s'il est mieux valorisé en tant que conglomérat ou en trois entités distinctes.

L'action du groupe a été à la traîne par rapport à l'ensemble du marché sous la direction générale de Greg Hayes, affectée par de lourdes dépenses pour développer un nouveau le moteur à réducteur, Geared Turbofan (GTF), et en raison d'une offre excédentaire sur le marché des ascenseurs en Chine.

L'investisseur William Ackman de Pershing Square Capital Management monte aussi au capital de United Tech, selon des informations parues en février.

(Ankit Ajmera à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS