Quotidien des Usines

Thiers affûte ses lames pour sauver la coutellerie

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Création de label, innovations, marchés de niche... Thiers, la capitale de la coutellerie française, organise sa riposte, même si la concurrence asiatique et la crise ont fait des dégâts.

Il est loin le temps où des centaines d'ouvriers aiguisaient les lames de couteaux allongés sur leurs planches, les mains plongées dans la rivière Durolle. L'image d'Epinal a disparu. Aujourd'hui, Thiers (Puy-de-Dôme) vit au rythme des laboratoires de recherche-développement, des brevets et de l'innovation à tout crin. La ville, qui compte 14 000 habitants, fut longtemps considérée comme le plus grand centre français de coutellerie. Une tradition d'abord artisanale qui remonte au Moyen Age et qui s'est transformée au fil du temps en une dangereuse mono-industrie faisant vivre au plus fort de sa gloire plus de 20 000 personnes ! Mais la concurrence asiatique et sa main-d'oeuvre bon marché, conjuguée à la tentation de produire en masse sans vraiment respecter de charte de qualité, ont saigné à blanc la légendaire réputation auvergnate. La crise, aussi, est passée par là. Avec son sinistre cortège de dépôts de bilan et de licenciements. La coutellerie ne fait plus vivre aujourd'hui[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte